/finance/homepage

45,8 M$ pour désengorger l'accès au Port de Montréal

Agence QMI

Le boulevard de l’Assomption sera prolongé dans sa portion sud jusqu’à la rue Notre-Dame afin d’améliorer la fluidité et l’efficacité du réseau routier dans ce secteur d’intense circulation en provenance et en direction du Port de Montréal.

Le ministre fédéral des Transports, Marc Garneau, a annoncé lundi un financement de 45,8 millions $ dans ce projet.

«Le projet vient assurer un lien direct entre le port de Montréal et l’autoroute afin de réduire la congestion sur la rue Notre-Dame et à assurer un mouvement continu des conteneurs depuis les terminaux, peut-on lire dans un communiqué du cabinet du ministre. Les travaux consisteront à prolonger le boulevard de l’Assomption entre les rues Notre-Dame et Pierre-de-Coubertin, permettant de raccorder une nouvelle voie à la sortie du port au futur prolongement de l’avenue Souligny. Un lien routier sera donc créé entre le port et l’autoroute Transcanadienne.»

Actuellement, à l’intersection des rues Dickson et Notre-Dame, carrefour central menant à l’autoroute, près de 3500 véhicules y sont comptés à l’heure de pointe chaque jour, a mentionné le bureau du ministre, ajoutant que les trois terminaux de conteneurs de l’est de Montréal génèrent près de 3600 mouvements de camions quotidiennement.

Environ 460 emplois seront créés pendant la réalisation des travaux.