/regional/quebec/quebec

Un premier lapin stérilisé à la SPA de Québec

Dominique Lelièvre | Agence QMI

 - Agence QMI

Société protectrice des animaux de Québec

Après avoir développé une solide expertise en stérilisation féline, la Société protectrice des animaux (SPA) de Québec a récemment procédé à la stérilisation de son premier lapin.

L’animal appelé Camomille a été placé en adoption, dimanche, après avoir subi l’opération il y a quelque jour dans la salle de chirurgie de la SPA, s’est félicité le refuge dans un communiqué.

La stérilisation permet de lutter contre la surpopulation animale et par le fait même, les euthanasies. Le refuge de l’avenue Galilée se fixe maintenant l’objectif de stériliser tous les lapins qu’il met à l’adoption à l’avenir.

«C’est une nouvelle expertise que nous avons développée et nous en sommes très fiers», a expliqué Félix Tremblay, président de la SPA de Québec.

M. Tremblay ajoute que cette initiative est née de la nouvelle coalition de plusieurs refuges animaliers de la région, formée le mois dernier, et dont l’organisme Adoption Lapins Sans Abri. Une médecin vétérinaire de la SPA de Québec s’est ensuite rendue à la SPA de la Mauricie pour observer les pratiques en la matière, afin de ramener ces connaissances à Québec.

Pour M. Tremblay, cette nouvelle offre témoigne de la mission de la SPA de Québec, qui dépasse le service d’adoption.

«On ne le dit pas assez souvent. La SPA de Québec n’est pas qu’un lieu d’accueil pour les animaux abandonnés. C’est un lieu d’expertise, de formation et de réflexion sur le bien-être animal. Cette expertise, nous la mettons à la disposition de la population chaque jour», a-t-il mentionné.