/regional/montreal/montreal

Des choristes veulent sauver un des plus importants orgues de Montréal

MARTIN ALARIE/AGENCE QMI

Des choristes tentent de préserver un des plus importants orgues de la métropole en organisant un concert jeudi soir.

L’orgue de l’église Sacré-Cœur-de-Jésus, située dans le quartier Centre-Sud, a besoin de réparations et d’opérations d’entretien, mais tout l’argent de l’église a été dépensé dans la construction d’une tour de l’établissement qui s’est écroulée durant l’hiver dernier.

«Les pierres se sont carrément écroulées à l’extérieur du bâtiment. Tout l’argent de l’église est allé dans la réparation du mur et il y en a plus pour réparer l’orgue», a expliqué André Pappathomas, chef de chœur de la chorale expérimentale Fiat Lux.

«Nos chanteurs et musiciens, qui sont en résidence dans cette église, sont maintenant obligés de faire un spectacle-bénéfice juste pour remettre en bon état l'instrument», a-t-il ajouté.

La chorale réalise en moyenne deux concerts par années avec l’orgue qui fait lui aussi partie du spectacle. L’argent récolté durant ces évènements sert normalement à financer des paniers alimentaires donnés aux familles défavorisées du quartier Centre-Sud. En revanche, cette année, l’argent de l'un des deux spectacles ira dans la réparation de l’orgue abîmé.

Un orgue historique

«L’orgue de l’église Sacré-Cœur-de-Jésus, c’est vraiment un des orgues les plus importants de Montréal pour ce qui est de son historique», a commenté Jonathan Oldengarm, bénévole au Conseil du patrimoine religieux du Québec qui siège au comité des orgues.

«Ce qui est spécial avec celui-là, qui a été créé en 1928, c’est qu’il est un des rares à Montréal à avoir conservé son état original, a-t-il ajouté. La plupart des orgues à Montréal ont été modifiées, mais lui est très intéressant parce qu’il est dans le même état qu’à l’origine.»

M. Oldengarm soutient que cet orgue doit être bien entretenu, réparé et conservé puisqu’il est une pièce importante de notre patrimoine québécois.

Une tendance

Pour Johanne Picard, chargée de projet au Conseil du patrimoine religieux du Québec, cette situation est plus fréquente que l’on peut l’imaginer. «C’est vraiment une tendance que l’on voit à Montréal et au Québec en général, par rapport aux églises qui manquent de financement pour réparer leur orgue, étant donné qu’il n’y a plus d’argent qui rentre comme avant dans ces établissements-là », a-t-elle affirmé.

Mme Picard a mentionné aussi que la majorité des paroisses doivent faire une collecte de fonds lorsque des réparations doivent être effectuées sur un orgue, tellement le financement est manquant et que les coûts pour réparer cet instrument sont élevés.

Le spectacle-bénéfice de la chorale Fiat Lux pour sauver l’orgue se déroulera à l’église Sacré-Coeur-de-Jésus ce jeudi à 19 h 30. Le coût d’un billet s’élève à 16 $ et tous les fonds amassés iront dans la réparation et l’entretien de l’orgue.