/news/politics

La CAQ veut faire une plus grande place au béton sur les routes

TVA Nouvelles

Si elle est élue la Coalition avenir Québec (CAQ) travaillera à doubler la proportion de routes québécoises en béton, espérant ainsi faire économiser au minimum 30 millions de dollars annuellement aux contribuables.

Dans une note interne obtenue par TVA Nouvelles, le parti souligne qu’«un changement de culture s’impose au MTQ», pour laisser une plus grande place au béton. Présentement, ce matériau est utilisé sur 3 % des routes de la province.

«L’utilisation du béton est un des moyens de protéger nos routes du climat qui affectent beaucoup le Québec. Le Québec est d’ailleurs plus favorable au béton, notamment en raison du trafic de camions qui est nettement plus élevé», estime la CAQ.

«La politique du gouvernement du Québec est biaisée en faveur de l’asphalte», indique la CAQ, citant une analyse réalisée par la firme AppEco. En optant pour le béton, le Québec économiserait de 36 à 56 millions $ par année, mentionne cette étude commandée par l'Association canadienne du ciment.

Les caquistes veulent aussi que le coût d’un projet soit évalué sur sa durée de vie complète plutôt que sur le coût immédiat, ce qui pourrait favoriser le béton sur certains chantiers.

Rappelons que la CAQ a déjà proposé d’abolir la règle du plus bas soumissionnaire, mettant de l'avant une formule qui assurerait un «meilleur ratio qualité/prix d’un projet».

Dans la même catégorie