/regional/quebec/quebec

Beaucoup d'action au complexe du défunt Maurice Night Club

Agence QMI

Des changements se préparent dans le complexe du défunt Maurice Night Club à l’approche de la saison estivale, alors que la terrasse de la discothèque pourrait rouvrir à temps pour le Festival d’été.

C’est du moins ce qu’espère le propriétaire de la bâtisse, Denis Pelletier, qui fera «tout en son pouvoir» pour faire accélérer le processus entourant sa demande de permis d’alcool à la Régie des alcools, des courses et des jeux (RACJ).

«Je suis prêt à contacter l’Office du tourisme et même la mairie s’il le faut. Mon but, c’est d’ouvrir au moins la terrasse pour le 1er juillet», affirme M. Pelletier. S’il échoue, ce sera un «désastre», estime-t-il. «On a besoin d’envoyer un message d’une ville en santé. Déjà que la Grande Allée ce n’est pas facile, si en plus il y a des commerces qui sont fermés cet été, ce n’est pas bon», estime-t-il.

Le 18 mai dernier, M. Pelletier a demandé à ravoir le même type de permis que possédait le Maurice Night Club, avant sa fermeture en novembre dernier, soit pour un «bar avec autorisations de danse et spectacles sans nudité au 3e et au 4e étage, incluant la terrasse du 2e étage».

Toutefois, selon la RACJ, le processus moyen pour une telle demande est de près de 60 jours. Le délai peut même parfois aller jusqu’à 90 jours.

M. Pelletier précise que le complexe, évalué à 5,3 millions $ par la Ville, est toujours à la recherche de locataires pour opérer les locaux vacants du Maurice et du Charlotte.

Un nouveau restaurant italien

Par ailleurs, le restaurant Pot de Vin, voisin du défunt Maurice Night Club, s’apprête à faire un virage italien au cours des prochaines semaines. La disparition du Savini laisse le champ libre à ce type de restauration sur la Grande Allée, estime le nouveau propriétaire, Patrick James Russo, un Montréalais d’origine italienne.

En poste depuis le mois de janvier, le jeune entrepreneur de 24 ans souhaite changer le nom, le menu et le concept de l’établissement - qui n’a jamais cessé ses opérations -, à temps pour le début du Festival d’été de Québec.

Comme à Naples

«Quand je vais dans ma famille, à Napoli, c’est convivial, il y a de l’ambiance et c’est cette ambiance que je veux recréer», indique-t-il.

Pour rendre l’expérience encore plus «traditionnelle», le restaurateur intégrera certaines recettes familiales à son menu. «C’est sûr qu’il y aura certaines recettes de mon arrière-grand-mère, comme nos boulettes de viande maison», indique M. Russo, qui a fait ses classes à la direction du restaurant Bier Markt de Montréal avant de faire le saut à Québec.

Chronologie des événements

Ouverture du Maurice: 1994

Fermeture: 30 novembre 2017

Le complexe du Maurice Night Club est évalué à 5,3 millions $ par la Ville

18 mai 2018: demande d’un permis d’alcool pour l’exploitation d’un nouveau concept

Dans la même catégorie