/regional/montreal/montreal

Un maillot pour saluer Clément

Benoît Rioux | Agence QMI

PHOTOS DE MARTIN ALARIE / AGENCE QMI

La mémoire du jeune cycliste Clément Ouimet, happé mortellement à Montréal lors d’une sortie sur la voie Camilien-Houde en octobre dernier, sera honorée durant la nouvelle saison des Mardis cyclistes de Lachine.

Les maillots portés par le meneur et la meneuse dans la catégorie junior arboreront ainsi la mention «Salut Clément».

La cycliste québécoise Raphaële Lemieux, gagnante dans la principale catégorie féminine en 2016 et 2017, salue avec émotion cette initiative concernant celui qui aura été son coéquipier durant une trop courte période.

«Clément a roulé une année avec IBike dans la même équipe que moi, a-t-elle précisé mercredi, en mentionnant son ancienne formation spécialisée dans les courses de type critérium comme les Mardis cyclistes. Je le connaissais très bien. C’est un jeune qui poussait beaucoup. C’était un passionné du vélo. C’est super que les Mardis cyclistes de Lachine lui aient rendu hommage sur des maillots.»

L’initiative «Salut Clément», adoptée à l’unanimité par l’organisation, vient rappeler l’essence des Mardis cyclistes de Lachine, qui servent traditionnellement de tremplin aux Québécois les plus prometteurs. Guillaume Boivin et Michael Woods, qui ont récemment bouclé le prestigieux Giro d’Italie, y ont passé, tout comme les Antoine Duchesne, Hugo Houle, François Parisien et David Veilleux, pour ne nommer que ceux-là. Le vétéran Jean-François-Laroche, sept fois vainqueur des Mardis cyclistes, sera par ailleurs de retour en 2018.

Une plus grande place aux femmes

Parmi les changements en vue de la 41e saison, qui se déroulera du 5 juin au 14 août, le président des Mardis cyclistes, Jean-François Néron, parle d’offrir une place encore plus grande aux femmes.

«On espère grossir et mettre davantage de l’avant les courses féminines, a indiqué M. Néron, rencontré à la conférence de presse donnant le coup d’envoi à la nouvelle saison, dans l’arrondissement de Lachine. Ce serait bien d’avoir une trentaine de participantes.»

Lemieux, qui semble favorite pour gagner les Mardis cyclistes pour une troisième année consécutive, ne peut demander mieux.

«Il y aura plus de stratégies, le peloton va rouler plus vite, a-t-elle observé. C’est une chose positive que le peloton puisse grossir chez les femmes et j’invite la relève à venir courir. Les Mardis cyclistes, c’est une très belle première expérience de course.»

Hommage prévu pour «Tino» Rossi

Cette 41e saison en sera également une première à la présidence pour M. Néron, qui succède au vénérable Joseph «Tino» Rossi.

«Je vais être franc avec vous: c’est beaucoup plus d’ouvrage que je pensais, a affirmé le président. C’est là que je constate à quel point M. Rossi en faisait beaucoup.»

«M. Rossi fait encore partie des Mardis cyclistes et il va toujours faire partie des Mardis cyclistes», a-t-il par ailleurs précisé, lui qui prévoit un hommage jamais vu à ce grand bâtisseur au cours de la prochaine saison.