/news/law

La victime a appelé le 911 une semaine avant le meurtre

Une semaine avant d’être tuée par son conjoint, Alexandre Gendron, Cheryl Bau-Tremblay a fait un appel d’urgence au 911 à l’été 2015 parce qu’elle disait le craindre.

La jeune femme qui était enceinte à ce moment a demandé l’aide des policiers en raison de l’agressivité de son conjoint qui était sous l’effet de l’alcool.

À LIRE ÉGALEMENT

Il aurait caché le corps dans un sac de couchage pendant cinq jours

En deuil de sa soeur assassinée, son employeur lui réclame 11 300$

Cheryl portée à son dernier repos

C'est ce qu'a appris, mardi, le jury chargé du sort d'Alexandre Gendron, accusé du meurtre non prémédité de sa conjointe.

Les sept femmes et cinq hommes du jury au procès qui se déroule à Saint-Hyacinthe ont entendu cet appel fait au 911 par la victime.

 Mme Bau-Tremblay disait craindre son compagnon de vie.

Pour sa part, Alexandre Gendron reconnaît avoir causé la mort de sa conjointe.

Le jury va devoir trancher à savoir s'il s'agit d'un meurtre au second degré ou d'un homicide involontaire.

Gendron aurait par ailleurs caché le corps de sa conjointe enceinte pendant cinq jours dans un sac de couchage.

Voici le détail de l’appel au 911

VOIX DE CHERYL BAU-TREMBLAY: «Je suis avec mon conjoint et ça se passe pas bien..»

PREPOSÉE AU 911: «O.K., vous vous chicanez?»

CHERYL BAU-TREMBLAY: «Oui.»

PREPOSÉE AU 911: «Est-ce qu'il est violent avec vous?»

CHERYL BAU-TREMBLAY:  «Je suis à l'extérieur, envoyez-moi quelqu'un.»

PREPOSÉE AU 911: «Pendant que je vous parle, les policiers sont déjà en direction. Vous vous êtes chicanée avec votre conjoint?»

CHERYL BAU-TREMBLAY:  «Ça dégénère, il est agressif, il est saoul. Je veux pas le faire arrêter, je veux pas le faire embarquer, je veux juste...»

PREPOSÉE AU 911:  «Les policiers vont venir faire ça. Vous êtes à l'extérieur?»

CHERYL BAU-TREMBLAY:  «Oui.»

PREPOSÉE AU 911:  «Puis, lui est à l'intérieur?»

CHERYL BAU-TREMBLAY:  «Oui. Je ne veux pas lui nuire, madame. Je veux juste... je veux juste... qu'ils viennent le calmer»

 

Dans la même catégorie