/news/politics

Au Québec, on parle en français, dit Jean-Claude Juncker

 - Agence QMI

Le président de la commission européenne a l’intention de parler en français pendant la durée du sommet du G7, la langue de Molière étant celle du Québec, «qui est plus qu’une province».

À LIRE ÉGALEMENT

Le Canada s’opposera à la réintégration de la Russie au G7

Donald Trump est arrivé, tous les leaders sont au Québec

G7: Donald Trump annonce ses couleurs 

Ouverture du G7: ce qu'il faut surveiller aujourd'hui 

La manifestation à Beauport déclarée illégale par les policiers 

«Nous sommes au Québec, la langue de ce pays est le français», a lancé Jean-Claude Juncker au tout début d’une conférence de presse vendredi matin alors que s’ouvrait le G7 à Charlevoix.

«L’anglais étant devenu presque la "Lingua franca" en Europe, mais le français a son importance. Et, donc, je voudrais pouvoir m’exprimer tout au long de ces deux journées dans la langue de cette belle province, qui est plus qu’une province », a poursuivi l'homme originaire du Luxembourg.

Dans la même catégorie