/news/politics

Les optométristes resteront dans le régime public

Agence QMI 

Les optométristes du Québec ont ratifié, samedi, l’entente de principe intervenue mercredi avec le gouvernement portant sur le renouvellement de l’entente quinquennale sur la tarification pour la période 2015-2020.

Les membres de l’Association des optométristes du Québec (AOQ) avaient été appelés à voter en assemblée générale en après-midi et c’est dans une proportion de 96% qu’ils ont approuvé l’entente.

«Nous nous réjouissons d’être en mesure de continuer à participer au régime public et ainsi continuer à desservir la population assurée dans nos cabinets privés et dans les centres de réadaptation, a déclaré le Dr Steven Carrier, optométriste et président de l’AOQ. Le processus de négociation fut long et ardu, mais des compromis de part et d’autre ont permis ce dénouement.»

En février dernier, dénonçant l’échec des négociations avec Québec concernant le renouvellement de l’entente sur la tarification des examens remboursés par la RAMQ, 90% des optométristes du Québec avaient décidé de se retirer de la RAMQ. Cette entente définit les conditions de participation des optométristes au régime public, qui couvre la population de moins de 18 ans, les 65 ans et plus ainsi que les prestataires de la sécurité du revenu.

Les optométristes faisaient valoir que leurs coûts d'exploitation ont augmenté trois fois plus que les honoraires à l'acte au cours des 30 dernières années. Leur non-participation à la RAMQ aurait forcé les patients touchés à payer de leur poche.

Le gouvernement Couillard avait mis fin à ce moyen de pression en adoptant un arrêté ministériel qui avait fait l’objet d’une contestation judiciaire de la part des optométristes.

Dans le communiqué annonçant l’issue du contentieux, samedi, l’Association des optométristes a souligné qu’«il a été convenu que, une fois l’entente finale signée d’ici quelques semaines, le gouvernement retirera son arrêté ministériel qui annulait l’entrée en vigueur du retrait des optométristes du Québec du régime public et l’AOQ se désistera de son pourvoi en contrôle judiciaire à l’encontre de l’arrêté».

Dans la même catégorie