/news/culture

«Dans nos villes»

Un spectacle en sept fois, plutôt qu’une

Frédéric T. Muckle

 - Agence QMI

FRÉDÉRIC T. MUCKLE/AGENCE QMI

Montréal sera le lieu d’un curieux spectacle qui changera d’endroits, d’artistes et de styles à chacune de ses représentations dans les prochains jours.

Le projet «Dans nos villes» de l’artiste multidisciplinaire Khoa Lê réunit 20 artistes du milieu théâtral, musical et des arts visuels pour un spectacle gratuit présentant un conte fantastique de façons radicalement différentes pendant sept jours.

«C’est une série d’événements qui se veut avant tout des rencontres où l’art audio, performatif et visuel se rencontrent, mais sans nécessairement être à l’avant-plan», explique M. Lê, qui agit comme commissaire dans ce projet, pour décrire cet insolite happening artistique.

«Ils [les artistes], participent plutôt tous à la création d’un contexte [...] donc de créer un lieu qui oblige les gens à se déplacer et venir vivre quelque chose en communauté, ajoute le jeune cinéaste. On ne fait pas un spectacle qui est fait pour se répéter, il y a quelque chose d’éphémère.»

Un conseil

Bien que le spectacle ne sera présenté que six fois, le créateur insiste que les intéressés devraient voir plus d’une représentation pour réellement profiter l’expérience.

C’est en comparant différentes prestations que les spectateurs pourront décortiquer le spectacle et identifier ce qu’ils ont vraiment aimé ou non selon lui.

«C’est là que l’écoute de l’art est plus active», résume M. Lê.

Du 23 au 28 juin, l’actrice Macha Limonchik interprètera le même conte à six reprises notamment dans un parc, un simple appartement de la rue Saint-Denis, une galerie d’art et à la SAT avec différents artistes qui créeront l’univers visuel et sonore contextualisant l’histoire.

«On garde toujours des repères narratifs pour que [les spectateurs] puissent se retrouver, mais ce n’est jamais la même affaire, explique M. Lê. On va assister à quelque chose dans lequel tout le monde est un peu déstabilisé.»

« C’est sûr qu’en tant que musicien, ça sort des zones de conforts ce genre d’affaires là», ajoute Marie-Hélène L. Delorme, alias FOXTROTT, qui participera à la représentation du 25 juin au parc Molson.

«Pour moi, c’est stimulant d’approcher un projet comme ça [parce que] je dois préparer mes choses autrement et ça me fait travailler de nouveaux trucs que je ne ferais peut-être pas autrement», explique l’artiste qui a sorti le 15 juin dernier «Méditations 1», la première partie d’une trilogie de courts albums.

La première des sept représentations a été présentée le 2 juin comme avant-première.

Où voir «Dans nos villes»

- 23 juin avec Ouri au Centre Clark, 6455, avenue de Gaspé #114

- 24 juin avec Gabriel Dharmoo dans un appartement, 6836, rue Saint-Denis

- 25 juin avec FOXTROTT au parc Molson, rue Beaubien Est/avenue Louis-Hébert

- 26 juin avec Simon Gervais à la Pagode Quan Am, 3781, avenue de Courtrai

- 27 juin avec Dear Criminals au MAI, 3680, rue Jeanne-Mance

- 28 juin avec Ben Shemie à la SAT, 1201, boulevard Saint-Laurent