/news/travel

Montréal-Trudeau

6 conseils pour faciliter votre passage à l’aéroport cet été

TVA Nouvelles

JOEL LEMAY/AGENCE QMI

À l’approche de la période des vacances estivales, vous serez nombreux à vous envoler au cours des prochaines semaines que ce soit vers les États-Unis, l’Europe ou ailleurs dans le monde.

Devant composer avec un nombre de passagers continuellement en hausse, l’aéroport Montréal-Trudeau tient à rappeler certains conseils qui pourront faciliter votre passage avant et après votre voyage.

1. Planifiez vos déplacements. Été rime avec chantiers, dans la métropole. La circulation sur certains accès routiers vers Montréal-Trudeau sera perturbée au cours des prochaines semaines. Prenez donc le temps de planifier votre itinéraire et de vérifier l’état de la circulation afin de ne pas être en retard. Rappelez-vous que vous devriez être à l’aéroport trois heures avant un vol international et deux heures avant un vol domestique.

2. Vérifiez l’heure de votre vol. Que ce soit en raison de la météo, d’un ennui mécanique ou autre, l’heure de votre vol peut changer et c’est votre responsabilité de vous en informer. Consultez le site d’Aéroports de Montréal ou communiquer avec votre compagnie aérienne.

3. Ne perdez pas de temps. Une fois rendu à l’aéroport, complétez votre enregistrement et passez ensuite le contrôle de sécurité. Vous pouvez même réserver à l’avance l’heure de votre passage au point de contrôle en utilisant le service SecurXpress, sur le site d’Aéroports de Montréal.

4. Respectez les règles. Préparez votre bagage de cabine en respectant la réglementation en vigueur. Les bagages qui contiennent des objets interdits ralentissent le temps d’attente pour tous les passagers au contrôle de sécurité.

5. Préparez votre déclaration électronique. Téléchargez l’application mobile FrontièreCan qui vous permet de préparer votre déclaration sur votre téléphone intelligent. Lors de votre retour au pays, vous n’aurez qu’à scanner le code QR à l’une des 133 bornes libre-service, réduisant de moitié le temps de traitement.

Si vous venez chercher un voyageur...

N’occupez pas le débarcadère des arrivées inutilement. Cet espace est toujours très achalandé, donc ne vous y rendez pas si vous n’êtes pas certain que la personne que vous venez chercher n’est pas sur le point d’arriver. Vous êtes d’avance? Utilisez plutôt l’aire d’attente CellParc, un stationnement gratuit où vous pouvez attendre jusqu’à deux heures.

Dans la même catégorie