/news/society

De plus en plus d’apnée du sommeil chez les enfants

TVA Nouvelles

Les pédiatres du CHU Sainte-Justine diagnostiquent de plus en plus l'apnée du sommeil chez les enfants et les adolescents.

Si 5 à 10 % de la population adulte souffre de l’apnée du sommeil, ce sont jusqu’à 3 % des enfants, surtout d’âge préscolaire, qui en sont touchés, mais souvent leurs parents l’ignorent.

Un effort accru pour respirer, une respiration par la bouche, l’hyperextension du cou, un réveil fréquent, un sommeil agité ou des pertes urinaires durant la nuit peuvent sont autant de facteurs qui peuvent laisser croire qu’un enfant souffre de l’apnée du sommeil.

La fatigue et les difficultés de concentration des jeunes à l'école sont souvent des facteurs qui incitent leurs parents à consulter.

«Il y a certains patients qui font de l'apnée du sommeil qui va être associé avec des troubles de l'attention ou de la concentration ou même de la fatigue chez les enfants ou les adolescents. Donc c'est une pathologie que l'on retrouve de plus en plus dans nos écoles, des problèmes d'apprentissage», a confirmé le Dr Denis Bérubé, pédiatre et pneumologue au CHU Sainte-Justine.

Les pneumologues sont plus à l'affût et s'attendent à une augmentation des cas chez les enfants durant les prochaines années.

Une centaine de jeunes sont suivis à Sainte-Justine, mais le temps d'attente pour un examen approfondi est long, soit environ un an, faute de ressources. Un traitement rapide et efficace sauverait des tracas aux parents et de l'argent au système de santé.

- D'après un reportage d'Harold Gagné