/regional/estduquebec/basstlaurent

7 M$ en indemnisations

Sécheresse dans le Bas-Saint-Laurent: des effets qui se font encore sentir

Vanessa Limoges | TVA Nouvelles

L'été dernier a été difficile pour les producteurs agricoles du Bas-Saint-Laurent. La sécheresse a engendré de nombreux problèmes qui se font encore sentir cette année.

En 2017, la Financière agricole du Québec a dû verser 9,1 millions de dollars en indemnisations en raison des pertes occasionnées par le manque d'eau.

C'est le Bas-Saint-Laurent qui a reçu la plus grande partie de cette somme; 741 producteurs se sont séparés près de 7 millions de dollars.

Encore cette année, les précipitations ne sont pas au rendez-vous pour apaiser les sols.

La première récolte de l'année a été décevante. «Le foin manquait déjà l'année dernière pour nourrir le bétail, et cette année le problème perdure.

Les producteurs sont inquiets, certains commencent à appeler à l’extérieur pour être certains d'en avoir suffisamment», affirme le président de l'Union des producteurs agricoles du Bas-Saint-Laurent, Gilbert Marquis.

Tenter de contrer la sécheresse

Aux Serres du Phénix, situées dans le secteur du Bic à Rimouski, on met tout en oeuvre pour ne plus revivre une situation comme celle de l'été dernier. 

Le 15 juillet 2017, leur puits était à sec et les employés de l'entreprise maraîchère se retrouvaient à court d'eau.

Pour pallier le problème, ils accumulent de l'eau dans des cuves et ils irriguent les cultures au minimum.

Ils veulent aussi construire un étang qui leur permettra de récupérer l'eau de pluie, ainsi que l'eau provenant de la fonte des neiges.

Puisque l'entreprise n'a pas réussi à obtenir de subvention, elle a lancé une campagne de sociofinancement sur la plateforme La Ruche afin de réaliser son projet.

À quelques jours de la fin de la campagne, les Serres du Phénix ont presque réussi à amasser les 5500$ dont ils ont besoin grâce à l'aide de dizaines de donateurs.