/news/culture

Longue maladie

Décès de l’acteur Daniel Pilon à 77 ans

Agence QMI et TVA Nouvelles

Le comédien Daniel Pilon est mort. Le frère de Donald Pilon a été emporté par une longue maladie, mardi. Il avait 77 ans.

C’est entouré de ses proches, dans un hôpital de Montréal, qu’il a rendu son dernier souffle, apprend-on d’un communiqué émis par l’Agence Ginette Achim, mercredi.

«Ça donne un coup. C’est le premier de la famille qui part», a confié Donald Pilon en entrevue à TVA Nouvelles.

«Je l’ai vu il y a deux jours. C’est une délivrance, ça ne pouvait plus continuer ça. La douleur était tellement difficile à supporter», a ajouté le frère du défunt.

Une longue carrière

Pendant plus de 40 ans, l’acteur a accepté de nombreux rôles en français et en anglais. Sa carrière comprenant près de 100 projets à la télé et au cinéma s’est amorcée en 1968, sous les ordres de Gilles Carle, pour le film «Le viol d’une jeune fille douce».

Sa dernière participation à un long métrage remontait à 2010 avec le suspense «Krach» mettant en vedette Gilles Lellouche. Entre ces œuvres, il a prêté ses traits à un sénateur le temps du tournage du film d’action «Shoot ‘Em Up» tout comme Clive Owen, Monica Bellucci et Paul Giamatti.

Au petit écran américain, il est notamment apparu devant les caméras de plusieurs épisodes du populaire feuilleton «Dallas» en 1985 et 1986. Quelques années plus tard, il a foulé le plateau de «Days of Our Lives».

Au Québec, nombreux ont été les téléspectateurs à remarquer sa présence au sein de la distribution des deuxième, troisième et quatrième saisons de la série «Scoop» diffusée durant les années 1990. Il est également devenu le premier ministre Marcel Gaudreault sur le plateau de «Lance et compte: La revanche» proposée en 2006.

Au cours des années 1960 et 1970, il a également été finaliste à l’obtention du titre du plus bel homme du Canada choisi par des milliers de Canadiennes et couronné par Lise Payette.

Son amie de longue date, Danielle Ouimet, a d'ailleurs souligné son brillant parcours en entrevue à TVA Nouvelles.

«Je l’ai connu dans les années 70, a-t-elle raconté. Il était de tous mes anniversaires à l’époque. Quand je l’ai perdu aux États-Unis, il a fait une sacré belle carrière!»

L'actrice et animatrice affirme qu'il s'agit d'un départ qui lui fait «beaucoup de peine».

«Je vais garder le souvenir d’un homme généreux, d’un homme gentil, d’un homme calme, qui m’a beaucoup aidée», a-t-elle indiqué.