/regional/montreal/montreal

Panne causée par un écureuil: «il va y en avoir d’autres!»

TVA Nouvelles

Une panne électrique comme celle qui  a paralysé pendant plusieurs heures mardi le système informatique du CUSM, l’un des plus importants centres de santé du Québec qui regroupe trois hôpitaux, risque de se reproduire.

«Ce n’est pas une panne unique, ou une situation unique, il va y en avoir d’autres», a lancé d’entré de jeu Steve Waterhouse, spécialiste en informatique à l’émission Le Québec Matin.

Les rongeurs, écureuils, oiseaux, et chats sont effectivement responsables de la moitié des pannes en Amérique du Nord, assure l’expert.

«Ce n’est pas une éruption solaire, ce ne sont pas des ‘’hackers’’ en cause ce sont des bibittes qui vont venir s’attaquer au réseau électrique!»

La panne informatique, causée par un bris d’équipement dû à un écureuil a débuté vers l’heure du midi, et s’est terminée en fin d’après-midi.

«Préoccupant»

M. Waterhouse juge toutefois que la panne informatique au CUSM est préoccupante, surtout qu’il s’agit d’une nouvelle construction.

«Il devrait y avoir des tests effectués lorsqu’il y a un réseau informatique de cette ampleur-là, et de cette ‘’critiqualité’’ qui est mis en fonction. Soit qu’il y a eu une avarie électrique qui a affecté les équipements au point tel que cela a endommagé les équipements et que ç’a pris un certain temps avant des les remettre en fonction, ou carrément il n’y a pas eu de tests, et là ils ont vu qu’ils avaient une faille dans le design de l’infrastructure», élabore l’expert en informatique.

Selon la porte-parole du CUSM, les urgences et les salles d’opération fonctionnaient à 75% de leur capacité pendant la panne.

La panne du réseau informatique a été causée par une panne électrique au 5100 De Maisonneuve, qui a affecté plus de 25 000 clients d’Hydro-Québec dans les secteurs Notre-Dame-de-Grâce et Côte-des-Neiges.

 

Dans la même catégorie