/news/society

Des internautes s’insurgent contre une publicité de boisson alcoolisée qui inciterait à la consommation

Journal de Montréal

Des internautes s’insurgent contre une publicité de boisson alcoolisée qui inciterait à la consommation, selon eux.

À LIRE ÉGALEMENT

Québec refuse d’entendre le fabricant de FCKDUP

Des boissons sucrées alcoolisées toujours vendues

Groupe Geloso veut continuer à vendre dans les dépanneurs

«Rarement vu un slogan de MARDE», «Odieux», «Quelle connerie» : voici quelques expressions utilisées par des internautes pour décrire une publicité de la bière Boris.

Une photo de l’affiche a été publiée sur Facebook et il n’en fallait pas plus pour que plusieurs utilisateurs critiquent vivement la phrase choisie par la compagnie pour promouvoir leur produit: «si elle est trop forte, c’est que tu es trop faible!»

L’internaute à l’origine de la publication croit qu’il s’agit d’une «incitation à boire en jouant sur l’estime de soi». De nombreuses personnes qui approuvent visiblement ses propos ont partagé la publication.

Le fabricant de la bière Boris, le groupe Geloso, n’en est pas à sa première controverse. En mars 2018, la compagnie a cessé la production de la boisson FCKD UP après la mort d’une adolescente de 14 ans qui aurait consommé ce cocktail à 11,9 % d’alcool.

Au moment de mettre en ligne, la bière Boris n’avait toujours pas répondu au journaldemontreal.com.

Dans la même catégorie