/regional/quebec/chaudiereappalaches

Un militaire intervient lors d'une poursuite policière à Lévis

TVA Nouvelles

Un militaire n’a pas hésité à intervenir lors d'une poursuite policière qui a eu lieu dimanche soir dans la région de Lévis.

Après avoir vu une voiture emboutir plusieurs véhicules pris dans le même bouchon de circulation que lui, Hugues Léveillé s'est vite douté qu'il ne s'agissait pas que d'un accident.

«Quand on sort de son véhicule en courant, puis qu'on ne regarde pas son véhicule, les dommages en tant que tel... J'ai fait un lien», a-t-il expliqué en entrevue à TVA Nouvelles.

Et lorsqu'il a vu le conducteur sortir et tenter de s'emparer d'un autre véhicule, il s'est précipité sur lui.

«Je n’ai pas eu besoin de lui parler, il a compris assez vite qu’il fallait qu’il arrête (...) Je ne pouvais pas laisser ça. Il aurait pu foncer dans mon véhicule. Il aurait pu blesser des gens. Je l'ai plaqué au sol. Je l'ai maîtrisé jusqu'à temps que les policiers arrivent», a-t-il précisé.

Le militaire revenait de vacances en compagnie de sa conjointe et de leurs deux jeunes enfants qui ont vu son intervention de très près.

«Je pense qu'ils n'étaient pas prêts de voir cette facette-là de mon entraînement en tant que tel. Ma conjointe, c'est sûr qu'elle était impressionnée. Puis les enfants aussi. Ils m'ont posé des questions: "Qu'est-ce que t'as fait, papa?" Je leur ai dit, dans mes mots: "C'est simple, les enfants, je me suis occupé d'un vilain garçon!», a-t-il dit.

La poursuite avait débuté à la suite d'un vol commis dans cette station-service du boulevard Taniata, à Lévis.

Le voleur avait pris la fuite sur l'autoroute 20, à bord d'une voiture où se trouvaient deux complices.

Alertés par le commis de la station-service, les policiers ont retracé le suspect et entamé une poursuite qui a duré une vingtaine de minutes.

La voiture des fuyards a fini par s'immobiliser, après avoir percuté plus d'une dizaine de véhicules dans sa fuite.

Deux hommes de 21 et 25 ans, de même qu'une adolescente de 16 ans, tous originaires de l'Ontario, ont comparu au palais de justice de Québec mardi et font notamment face à des chefs d'accusations de vol, conduite dangereuse et délit de fuite.

Dans la même catégorie