/news/society

La canicule fait au moins 19 morts dans la province

Hugo Duchaine | Journal de Montréal

Au moins 19 personnes sont mortes depuis le début de la canicule qui s’abat sur le sud du Québec, selon le plus récent bilan de la Direction de la santé publique, dont 12 seulement à Montréal.

La Ville de Montréal et la Direction régionale de santé publique ont d’ailleurs déployé mardi une série de mesures d’urgence, comme des policiers et des pompiers au porte-à-porte chez des personnes vulnérables et 19 haltes climatisées dans des CLSC.

À LIRE ÉGALEMENT

Urgences-santé sur un pied d’alerte

Pénurie de climatiseurs à Montréal

Plus que deux jours de canicule

Survivre à la canicule dans un congélateur

La canicule aurait aussi fait cinq autres victimes en Estrie. De plus, le CIUSS de l'Estrie-CHUS rapporte au moins une vingtaine de coups de chaleur et d'épuisements liés à la chaleur au cours des derniers jours, la plupart des victimes étant des aînés et des personnes présentant des maladies chroniques, mais également de jeunes enfants. Les services ambulanciers sont donc débordés.

Le CIUSSS Mauricie-Centre-du-Québec a également répertorié un premier décès lié à la chaleur sur son territoire.

Une personne serait aussi décédé à Laval en lien avec la canicule.

«On peut s’attendre que ça ne réduira pas dans les prochains jours, d’où l’importance de mettre en place des mesures pour aider la population à passer au travers de cette vague de chaleur», dit le toxicologue Luc Lefebvre de la Direction régionale de santé publique de Montréal. La vague de chaleur accablante doit se poursuivre au moins jusqu’à jeudi.

Les victimes à Montréal font partie de populations très vulnérables, personnes âgées ou atteintes de maladies chroniques ou mentales et ne disposant pas de la climatisation.

Aucun décès n'avait pour l'instant été signalé dans la province voisine d'Ontario qui a aussi connu des températures très élevées. En 2010, une vague de chaleur avait entraîné la mort d'une centaine de personnes dans la région de Montréal.

Tragique

«C’est tragique, a commenté le premier ministre Philippe Couillard, en point de presse. Il faut s’attendre que chaque année, on ait ce genre d’épisode.»

Mardi, le mercure a grimpé jusqu’à 32,9°C au centre-ville de la métropole, le point le plus chaud au Québec selon Environnement Canada. La pire journée reste celle de dimanche, où le mercure a atteint les 36°C et les températures ressenties étaient de 45, des records.

Par contre, le météorologue Antoine Petit prévient qu’une autre journée aussi chaude et humide frappera la province jeudi, avant que la canicule ne se dissipe.

Pour l’instant, la métropole n’est pas en «surmortalité», selon la Santé publique. Par contre, le nombre d’appels d’urgence et de transports ambulanciers est à la hausse.

Un total de 641 transports ambulanciers ont été effectués lundi par Urgences-santé, pour plus de 1200 appels reçus cette journée. En moyenne, le service d’aide médicale compte environ 540 transports par jour et de 950 à 1000 appels.

Même situation en Estrie, où la directrice de Santé publique, Mélissa Généreux, souligne qu’au moins six personnes se sont rendues aux urgences pour un coup de chaleur depuis samedi. En Montérégie, neuf patients ont été conduits en ambulance à un hôpital pour des malaises reliés à la chaleur, selon la porte-parole Chantal Vallée.

Mode alerte

Par ailleurs, la ministre déléguée à la Santé publique, Lucie Charlebois, a souligné que c’est tout le réseau de santé qui est en mode alerte pour affronter les deux derniers jours de la canicule.

Le toxicologue Luc Lefebvre demande quant à lui aux citoyens de faire preuve de solidarité sociale, les invitant à aller cogner chez leurs voisins et à leur offrir de l’aide au besoin.

Cinq conseils pour s’en sortir

Boire beaucoup d’eau sans attendre d’avoir soif

Se rafraîchir souvent par une douche ou un bain frais

Aller dans un endroit climatisé ou frais pendant quelques heures (centres commerciaux, bibliothèques, cinémas, installations d’Espace pour la vie, etc.)

Limiter ses activités physiques

Porter des vêtements légers

– Avec la collaboration de Sarah-Daoust Braun, Agence QMI, AFP et de TVA Nouvelles

 

Dans la même catégorie