/news/culture

Controverse au Festival de jazz

Le spectacle SLAV annulé

TVA Nouvelles

L'aventure SLĀV: une odyssée théâtrale à travers les chants d'esclaves de Robert Lepage n'aura pas survécu à la levée de boucliers. Elle se conclut donc 10 jours plus tôt que prévu.

Entouré de controverse, le spectacle mettant en vedette Betty Bonifassi a été retiré de la programmation du Festival international de jazz de Montréal (FIJM), ont laissé savoir les organisateurs de l'événement mercredi dans un communiqué. Ils ont également tenu à présenter leurs excuses pour avoir blessé certaines personnes.

À LIRE ÉGALEMENT

Première de «SLĀV» sous haute surveillance

«Släv»: un spectacle rempli d’humanisme

Un chanteur annule son spectacle au Festival de jazz à cause de SLAV

Les gens qui détiennent des billets pour l'une ou l'autre des représentations prévues jusqu'au 14 juillet au Théâtre du Nouveau Monde (TNM) peuvent être remboursés au point d'achat.

La décision de cette annulation a été prise de concert avec l'artiste principale de la création de Robert Lepage. «Ébranlée et fortement touchée par tous les témoignages reçus» en lien avec ce spectacle, l'équipe du FIJM a rappelé l'importance de l'inclusion et le rapprochement entre les communautés.

Présenté au TNM depuis le 26 juin, SLĀV avait déjà été privé de visibilité les 29 et 30 juin en raison d'une fracture à la cheville subie par Betty Bonifassi.

À l'origine de la conception du spectacle, la troupe Ex Machina a pour sa part laissé savoir, dans un bref communiqué, qu'elle comprend la décision du FIJM, ne souhaitant pas émettre d'autres commentaires.

Lundi, le chanteur Moses Sumney a annulé son concert prévu à Montréal le lendemain afin de protester contre SLĀV.

Dans la même catégorie