/news/society

Les patrons à la climatisation pendant que les malades étouffent

TVA Nouvelles

La canicule qui s’abat sur le Québec depuis plusieurs jours et qui jusqu’à maintenant a entraîné le décès de 19 personnes met en lumière l’absence de climatisation dans plusieurs CHSLD dont les bâtiments vétustes.

Des familles de femmes et d'hommes en centre d’hébergement et de soins de longue durée ainsi que dans des hôpitaux dont Sacré-Cœur à Montréal dénoncent la situation et la chaleur suffocante qui règnent dans ces lieux. Paul Brunet, président du Conseil pour la protection des malades unit sa voix au concert de dénonciations.

À LIRE ÉGALEMENT

Mort dans des «conditions exécrables» à Sacré-Coeur

La canicule fait au moins 19 morts dans la province

«On nous dit que les édifices sont très vétustes, mais comment a-t-on pu trouver le moyen de toujours climatiser les bureaux de tous ces établissements? On a climatisé depuis des années les directions, les sections d’administration, les employés», appuie Me Brunet en entrevue à TVA Nouvelles.

L’avocat y voit un double standard dans le traitement réservé aux malades. «Tant qu’on ne réussira pas à traiter sur le même pied les gens que l’on a la mission de soigner et les gens de l’administration, je ne croirai pas les beaux gestes et les belles paroles de nos administrateurs», fait valoir Paul Brunet.

Le président du Conseil pour la protection des malades assure que tous les bureaux d’établissements de soins de santé au Québec sont climatisés. Il dit en voir visité des centaines. «Je mets au défi quelqu’un de trouver des bureaux qui ne le sont pas», lance-t-il.

Me Brunet tient toutefois à souligner que les gens qui travaillent auprès des malades font tout ce qu’ils peuvent avec les moyens qu’ils ont, qu’ils sont dévoués à leurs tâches.

«Il y a des dizaines de petites choses que l’on peut faire pour améliorer la situation, mais cela n’excuse pas ce qui aurait dû être fait depuis 2003. Il y a un plan d’action prêt depuis 15 ans pour avertir qu’il y aurait une intensification des canicules», informe-t-il.

Dans la même catégorie