/news/world

Morte dans les bras de sa mère après avoir avalé une pilule d’ecstasy

TVA Nouvelles

gracieuseté de la famille | via la BBC

gracieuseté de la famille | via la BBC

«Je sens que je vais mourir.» Ce sont les derniers mots qu’a prononcés Shakira Pellow quelques heures avant de rendre l’âme dans les bras de sa mère, samedi, rapporte le CornwallLive.

À LIRE ÉGALEMENT

Nouveau cœur et nouvelle vie pour un ancien drogué

L’adolescente de 15 ans, qui allait bientôt en avoir 16, a avalé une pilule, qu’elle croyait être de l’ecstasy.

C’est avec ses deux amis, dans un parc de Camborne en Grande-Bretagne, que la jeune fille a ingéré la substance inconnue pour le moment, mais qui est testée par les autorités.

Les deux autres jeunes, une fille et un garçon du même âge qui ont consommé la même chose ont également été hospitalisés, mais leur vie n’est plus en danger, rapporte la BBC.

«Elle est morte dans les bras de sa mère, avec nous à ses côtés», a fait savoir la famille dans un communiqué émis lundi.

Trois arrêts cardiaques

La famille a déclaré avoir le cœur brisé. «C’était une fille dynamique, joyeuse, qui avait toute la vie devant elle.»

Shakira Pellow était fébrile à l’idée d’aller rencontrer des amis dans un parc, vendredi soir. Peu de temps après son arrivée, elle s’est effondrée et a été emmenée à l’hôpital.

Elle a subi deux arrêts cardiaques pendant son transport vers l’hôpital où elle a été placée dans un coma artificiel.

«Pour nous, pour sa famille, ç'a été la nuit la plus longue de toute notre vie.»

L’adolescente est restée dans un état stable quelques heures, mais sa condition s’est ensuite détériorée lorsque ses organes ont commencé à faiblir.

«Après un troisième arrêt cardiaque et 13 minutes de réanimation, il n’y avait plus rien à faire. Malheureusement notre magnifique bébé, sœur et tante était partie», ajoutent les proches.

«Les drogues tuent»

Ils veulent également lancer un message à la population et surtout aux jeunes.

«Si vous lisez ceci, vous serez plus conscients des dangers des drogues. Elles ne sont pas amusantes, elles tuent.»

La jeune fille est morte à 10h30, samedi matin.

Pour les autorités de la Santé publique, les jeunes qui consomment ces drogues jouent à la roulette russe.

«Tous les parents doivent être conscientisés, il ne faut surtout pas croire que ‘’ce n’est pas le genre de mon jeune de prendre de la drogue’’. Il n’y a pas un type précis d’enfant qui consomme.»