/news/elections

Plateforme électorale

La FTQ revendique un salaire minimum à 15$ l'heure

Agence QMI

JOEL LEMAY/AGENCE QMI

En vue des prochaines élections provinciales, la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) a rendu publique mercredi sa plateforme électorale qui contient des propositions pour améliorer les droits et les conditions de vie des travailleurs, tel que la hausse du salaire minimum à 15$ l'heure.

«La hausse des inégalités dans notre société est inquiétante. Il est inadmissible que, dans une société riche comme le Québec, des gens continuent de vivre sous le seuil de la pauvreté», a déploré Daniel Boyer, président de la FTQ.

Chez les personnes travaillant au salaire minimum, 59% sont des femmes et 48% ne sont pas aux études.

«L'Alberta, la Colombie-Britannique et l'Ontario ont déjà annoncé qu'ils porteraient le salaire minimum à 15$ l'heure. Qu'attend le Québec pour faire de même et aider les travailleurs et travailleuses à sortir un peu la tête de l'eau et leur permettre de vivre plus décemment ?», a déclaré Serge Cadieux, secrétaire général de la FTQ.

Cette plateforme propose d’autres grands chantiers, par exemple: le maintien et le développement de services publics de qualité et universellement accessibles ou encore la mise sur pied d’une assurance médicaments universelle et publique.

Dans la même catégorie