/news/society

Un appareil pour détecter la jaunisse chez les bébés

Quinze infirmières de l'est de Montréal, les premières de la métropole, utilisent un appareil, le bilirubinomètre, qui leur permet de faire des analyses à domicile et de détecter la jaunisse chez les bébés.

Les bilirubinomètres sont fournis par une fondation et une entreprise privée: Affinerie CCR de Montréal. Chaque appareil vaut  8000 dollars et permet de mesurer le taux de bilirubine dans les tissus cutanés de l’enfant.

Auparavant, le bilirubinomètre était disponible seulement à l'hôpital. «Avant, on avait probablement plus tendance à les envoyer par sécurité, tandis que maintenant, avec cette valeur-là, ça peut nous aider à mieux les diriger», explique Karine Corbin, infirmière clinicienne au CIUSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal.

Cette dernière a rendu visite à Annie Lévesque et son fils Jérémy, il y a quelques semaines. Grâce à cet appareil, elle a pu déterminer qu'il avait la jaunisse.

«Quand elle a fait le test avec la machine, elle a vu qu'il faisait une jaunisse beaucoup plus avancée que ce qui était à l'hôpital», fait savoir la maman de Jérémy.

Dépistage des enfants.

Douze heures après leur naissance, les enfants sont dépistés à l'hôpital. Il y a aussi une prise de sang dans les heures qui suivent. Le suivi à domicile est tout aussi important.

«Ici, à Maisonneuve-Rosemont, comme l'année passée, c'est à peu près 88 enfants qui nous ont été référés pour l'ictère ou pour la jaunisse», informe Lina Spagnuolo, directrice adjointe au programme jeunesse du CIUSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal.

La jaunisse, c'est l'augmentation de la bilirubine, un pigment jaune provenant de la dégradation des globules rouges. Elle est anormalement transformée par le foie. Étant donné le manque de bactéries dans les intestins des poupons, la bilirubine retourne dans la circulation sanguine et se dépose dans les tissus graisseux de la peau.

Photothérapie

Lorsque la bilirubine sanguine des bébés est trop élevée, on utilise la photothérapie. La lumière favorise l'élimination de la bilirubine.

La photothérapie peut durer jusqu'à 72 heures. Dans les cas les plus graves, moins de 1%, les bébés sont transférés aux soins intensifs.

«Ca peut provoquer des difficultés neurotoxiques chez l'enfant, comme la surdité, par exemple», informe Mickael Grimard, coordonnateur clientèle pédiatrique à Maisonneuve-Rosemont.

Le bilirubinomètre sera de plus en plus utilisé par les infirmières à domicile.