/finance/homepage

États-Unis

Commande de 60 appareils A220-300

Sylvain Larocque | Agence QMI

Un groupe d'investisseurs mené par David Neeleman, qui a notamment participé au lancement des compagnies aériennes JetBlue et WestJet, a passé une commande pour 60 avions A220-300 issus de la C Series de Bombardier au salon aéronautique de Farnborough, en Angleterre, mardi.

Le contrat, dont la valeur s'élève à 5,4 milliards $ US (7,1 milliards $ CA) avant rabais, doit permettre à M. Neeleman de lancer un nouveau transporteur à bas prix aux États-Unis.

«L'A220 va nous permettre de desservir des liaisons moins fréquentées en tout confort, sans faire de compromis sur les coûts, particulièrement lors des vols de plus longue durée. Comme les livraisons débuteront en 2021, nous aurons amplement le temps de mettre sur pied une équipe de direction de calibre mondial et d’élaborer un autre modèle d’affaires gagnant», a déclaré David Neeleman dans un communiqué publié par Airbus.

«Cet engagement confirme le rôle important qu’occupe maintenant l’appareil A220 dans le portfolio de monocouloirs d’Airbus», s'est félicité le chef de la direction commerciale d'Airbus, Eric Schulz.

Il s'agit de la deuxième commande pour l'ex-C Series en une semaine. Elle fait suite à un engagement de JetBlue pour 60 avions A220-300. Selon Moody's, JetBlue a obtenu un rabais pouvant atteindre 70 % sur le prix courant de l'appareil.

Dans la même catégorie