/news/society

L'Est-du-Québec en manque de foin

Vanessa Limoges | TVA Nouvelles

 - Agence QMI

La météo fait la vie dure aux producteurs bovins du Bas-Saint-Laurent. Le foin se fait si rare dans la région que des producteurs craignent de devoir se débarrasser d’une partie de leur bétail.

«C'est sûr qu'on va manquer de foin, donc c'est soit qu'on trouve du foin, mais à quel prix, ou que l'on diminue notre troupeau», a lancé le propriétaire de l'entreprise de production bovine Le Broutard des Appalaches, Alain Turcotte.

Pour nourrir leurs 200 bêtes, ils ont besoin d'un minimum de 1800 balles de foin par année. L'an dernier les récoltes de foin ont été si maigres qu'ils ont dû commencer l'année 2018 avec des réserves complètement vides.

«Comme on s'attendait à recevoir des indemnités, on a réservé du foin tôt, à gros prix, à 65 $ la balle comparativement à 30 $ normalement», a expliqué Nancy Bergeron, aussi propriétaire de la ferme Le Broutard des Appalaches.

Malgré la difficile sécheresse de l'année dernière, ils ont reçu seulement le quart de ce qu'ils pensaient obtenir en indemnisations, ils ont donc dû augmenter leur marge de crédit pour payer le foin de l'année dernière et ils se demandent comment ils vont payer celui de cette année. Avec tous ces imprévus, la ferme qui était bien établie depuis déjà 2009 a malheureusement retrouvé un statut plus précaire.

De l'aide «nécessaire»

L'année dernière, 4,2 millions $ en avances de compensation ont été remis à des producteurs du Bas-Saint-Laurent qui ont subi les contrecoups de la sécheresse.

L'Union des producteurs agricoles (UPA) considère que la Financière agricole du Québec doit faire de même cette année. «S'il y a une avance à donner à nos producteurs qu'ils le fassent au plus vite», a dit le président de l’UPA du Bas-Saint-Laurent, Gilbert Marquis.

Du côté de la Financière agricole, on explique que «lorsque les données de la première coupe de foin auront été traitées, nous serons en mesure de statuer sur une éventuelle avance, que ce soit au Bas-Saint-Laurent ou ailleurs au Québec». On poursuit en indiquant que ces résultats devraient être disponibles dans quelques semaines.

Dans la même catégorie