/news/currentevents

Opération spéciale pour contrer les récalcitrants du cellulaire au volant

Jasmin Dumas | TVA Nouvelles

Une vaste opération policière s'est déroulée aujourd'hui dans le sud du Québec pour intercepter les conducteurs utilisant le cellulaire au volant. Une douzaine d'agents de la Sûreté du Québec (SQ) ont parcouru les autoroutes 30, 10, 55 et 20 tout au long de la journée.

La distraction au volant est maintenant la principale cause de décès sur les routes du Québec (34%), surpassant la vitesse (33%) et l'alcool (30%).

Les données de la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ) démontrent que le cellulaire est la principale distraction des conducteurs.

Dans ses efforts pour tenter de freiner ce fléau, la SQ a déployé mercredi un autobus banalisé pour patrouiller les autoroutes de la Montérégie, de l'Estrie et du Centre-du-Québec. 

À bord de cet autobus, deux policiers observaient attentivement les conducteurs des voitures. «Avec une vision en plongée, c'est facile pour nos agents de bien voir à l'intérieur des véhicules», explique la porte-parole de la Sûreté du Québec, Aurélie Guindon.

Les conducteurs fautifs sont ensuite interceptés par des patrouilleurs qui suivent ou précèdent l'autobus à une certaine distance.

Le bilan final de l'opération est le suivant: 21 constats d'infraction ont été remis relativement à l'utilisation du cellulaire au volant, six pour des automobilistes qui n'étaient pas attachés, dix pour des excès de vitesse et quatre pour d'autres raisons, notamment ne pas avoir signalé un changement de voie ou pour un document