/regional/homepage

Les mesures de son provenant du parc Jean-Drapeau rendues publiques

TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

Les mesures du son provenant du parc Jean-Drapeau sont désormais accessibles au public via un site Internet. Ces données permettront aux villes de Montréal et de Saint-Lambert d’établir un plafond maximal de décibels autorisés pour le printemps 2019.

Cette diffusion publique des données vise à collecter et analyser les mesures de son afin de trouver des solutions pour régler le problème du bruit au parc Jean-Drapeau.

Trois sonomètres et une station météo ont été installés au mois de juillet pour prendre des mesures sur le site du parc Jean-Drapeau, aux abords d’Habitat 67 et aux limites des habitations de Saint-Lambert.

Ces données, relevées toutes les 15 minutes, sont mises en ligne sur le site «webmonitoring.01db.com». Les citoyens pourront visualiser les mesures de son en temps réel ou en temps différé sur deux périodes de la journée (entre 7 h et 19 h, et entre 19 h et minuit).

«Grâce à ce site, nous disposerons de données communes pour mieux analyser les mesures de son et leurs impacts, afin de proposer des pistes de solution pour une gestion du bruit améliorée en 2019. Nous tenions à ce que cet exercice se fasse en toute transparence avec la population concernée par le bruit», peut-on lire dans un communiqué diffusé mardi.

«Il est à noter que les données qui figurent sur le site peuvent varier selon plusieurs facteurs, tels que le bruit ambiant, la circulation automobile ou encore la force des vents. Ces aspects seront à prendre en considération au moment de l'analyse des données.»

Dans la même catégorie