/news/culture

Annulation de «Kanata»: «il y a eu des dérapages», selon l’Union des artistes

GEN

MARTIN ALARE/JOURNAL DE MONTRÉA

Tout en déplorant l’annulation de Kanata, la présidente de l’Union des artistes estime qu’il est désormais «impossible» de créer des œuvres qui parleront des immigrants ou des Autochtones sans que ces derniers en fassent partie.

À LIRE ÉGALEMENT

La controverse a raison d'un deuxième spectacle de Robert Lepage

Les réactions pleuvent après l’annulation de «Kanata»

Annulation de «Kanata»: c’est «dangereux», dit François Legault

«Kanata»: l’Assemblée des premières nations lance un appel au calme

«Vous dire qu’à partir de maintenant on pourra travailler sans ces gens-là, c’est devenu impossible», a déclaré Sophie Prégent dans un entretien avec le Journal, vendredi.

Après la fin abrupte de SLAV au début du mois, Robert Lepage et sa compagnie Ex Machina ont annoncé, jeudi, que Kanata, une pièce traitant des rapports entre Blancs et Autochtones qui devait prendre l’affiche à Paris, ne verrait jamais le jour. Des coproducteurs ont décidé de se retirer après que des représentants des Premières Nations eurent déploré l’absence de membres de leurs communautés au sein de la distribution.

«Qu’est-ce qui a fait en sorte que ces gens ont réagi de cette façon? C’est le manque de représentativité dans nos instances décisionnelles, dans notre politique, sur nos scènes, dans notre télévision. Il y a eu un trop-plein. Si on n’est pas prêts à admettre ça, on n’avancera pas», a aussi affirmé Mme Prégent, en lançant à chaque partie un appel à l’écoute de l’autre.

Cela dit, ajoute-t-elle, «est-ce que ça valait la mort d’un spectacle ? Certainement pas», dit celle pour qui la création doit primer.

A-t-on affaire à un cas de censure ? «Ce n’est pas l’UDA qui peut s’exprimer là-dessus, mais bien Robert Lepage. Pour réagir, j’aurais aimé qu’il en dise un peu plus.»

Sophie Prégent croit cependant que le dramaturge québécois est le mieux placé pour faire baisser la tension. «C’est un homme sensible et créatif. Il y a eu des dérapages de part et d’autre. Je suis convaincu qu’il est capable de faire quelque chose d’intelligent avec ça.»

Dans la même catégorie