/news/society

Montréal, ville la plus saine de l'Amérique du Nord

Francis Pilon

 - Agence QMI

JOEL LEMAY/AGENCE QMI

Montréal serait la ville qui possède la meilleure santé publique de toute l’Amérique du Nord, selon une étude réalisée par la plateforme de logements Spotahome.

À l’échelle mondiale, la métropole perd de son lustre et elle est reclassée au 21e rang sur les 89 villes étudiées aux quatre coins du globe.

Dix facteurs ont été analysés pour en venir à ces conclusions. Parmi ces derniers, on retrouve, entre autres, le nombre d’heures d’ensoleillement annuelles, l’espérance de vie à la naissance, le taux d’obésité chez les adultes, le nombre de congés payés par année, la qualité de l’eau et de l’air ainsi que le nombre d’espaces verts.

Seulement deux autres villes canadiennes se sont glissées dans ce palmarès mondial des villes les plus saines. On retrouve Vancouver au 31e rang et Toronto au 47e rang.

Points à améliorer

Aurélie Hermon, gestionnaire des communications chez Spotahome, affirme au «24 Heures» que les points forts de Montréal sont l'équilibre entre la vie professionnelle et personnelle, les espaces verts ainsi que l'espérance de vie à la naissance.

«En revanche, Montréal a encore beaucoup d'efforts à faire quant aux problèmes d'obésité chez l'adulte, les points de recharge des voitures électriques et le nombre d'heures d'ensoleillement», a commenté Mme Hermon, en justifiant le classement de la métropole sur l'échiquier mondial.

La ville occupant la première position de ce classement est Amsterdam, aux Pays-Bas. La capitale économique du Maroc, Casablanca, se classe quant à elle au dernier rang du palmarès.

Chiffres à revoir

Selon le Dr François Reeves, de l'École de santé publique de l'Université de Montréal, cette étude est très bien construite, mais il émet toutefois quelques réserves.

«Je pense qu’on devrait revoir des chiffres. Par exemple, la ville de Québec – ou de Vancouver – a clairement une meilleure qualité de vie que Montréal quant à moi. C’est une étude très intéressante, mais Montréal semble un peu surestimé ici», a commenté M. Reeves.

Le docteur mentionne aussi qu’il ne faut pas mettre tous les œufs dans le même panier puisque la qualité de vie change d’un endroit à l’autre sur l’île de Montréal.

«On écrit aussi dans l’étude que la qualité de vie de Genève et de Zurich vient après Montréal, je m’excuse, mais là, c’est complètement faux... Il faut revoir certaines données, mais je suis content déjà qu’on s’intéresse enfin au concept de villes saines dans le monde», mentionne celui qui est aussi cardiologue au CHUM.

Les 10 villes les plus saines au monde:

1. Amsterdam (Pays-Bas)

2. Oslo (Norvège)

3. Munich (Allemagne)

4. Rotterdam (Pays-Bas)

5. Berlin (Allemagne)

6. Tallinn (Estonie)

7. Vienna (Autriche)

8. Adélaïde (Australie)

9. Helsinki (Finlande)

10. Perth (Australie)