/news/society

Faire des économies en magasinant ses médicaments

Danny Côté | TVA Nouvelles

Obligatoires depuis septembre, les factures détaillées dans les pharmacies ont-elles changé le comportement des consommateurs?

TVA Nouvelles a vérifié si les gens choisissent les endroits où les médicaments sont aux meilleurs prix.

«Un petit peu plus, maintenant. On a le choix d'aller où on veut, mais avant je ne regardais pas», nous dit une cliente.

«Non, je vais toujours à la même place, car j'ai du service ici», mentionne un autre consommateur.

Sur les factures, on peut voir le prix du médicament, la somme exigée par le grossiste et l’honoraire du pharmacien qui peut sembler parfois élevé.

«Ce montant sert pour les frais de loyer, les salaires des employés, ça ne va pas directement dans nos poches», explique le pharmacien Patrick Ouellet.

Depuis l'entrée en vigueur de la mesure, il a reçu très peu d'appels de clients et n'a pas changé sa pratique.

Pourtant, c'est ce que souhaitait le gouvernement, plus de transparence et des prix uniformisés à travers la province.

«Quand on fait un comparable, il faut que le consommateur soit conscient que les services peuvent être différents d'une pharmacie à une autre. Les heures d'ouverture varient et les loyers également et il faut prendre ces facteurs en considération, ajoute M. Ouellet.