/news/currentevents

Sans casque et à haute vitesse : un homme se tue en VTT

Stéphane SInclair | Journal de Montréal

PHOTO TIRÉE DE FACEBOOK

Un homme de 29 ans qui roulait trop vite dans une courbe, sans casque et dans un endroit interdit, a perdu la vie en véhicule tout-terrain après avoir percuté un arbre.

Simon Bordeleau, 29 ans, faisait des tours de VTT mardi après avoir réparé le véhicule sur la rue Louise à Sainte-Sophie dans les Laurentides. Des témoins rencontrés mercredi par Le Journal affirment que l’homme circulait beaucoup trop vite, une thèse que confirme la SQ.

Des affiches indiquant que la vitesse maximale est de 40 km/h sont installées au centre de la rue, qui est sinueuse, sur une route où les VTT sont interdits.

«Juste au son du véhicule qui se déplaçait, on savait qu’il roulait très vite», explique Sarah Groulx, une voisine.

«Quand ils ont monté le VTT sur la remorque, ça n’avait vraiment plus l’air d’un VTT», raconte-t-elle.

Des employés de la ville venaient d’installer des panneaux de limite de vitesse.

«Ils les ont mis au beau milieu de la rue, mais personne ne semble comprendre», dénonce Sarah Groulx.

Le directeur général de la Fédération québécoise des clubs quads rappelle qu’il y a entre 21 et 24 décès par année au Québec.

«Ce sont majoritairement des gens qui ne portaient pas le casque, qui roulaient trop vite et/ou qui étaient hors de nos sentiers balisés», dénonce Dany Gagnon.

Dans la même catégorie