/regional/montreal/montreal

Manifestation contre le renvoi des Haïtiens

Des membres de la communauté haïtienne ont manifesté samedi matin à Montréal pour réclamer l’arrêt des expulsions vers Haïti en raison des violences survenues le mois dernier.

Ils étaient près d'une trentaine, dès 10h, à manifester devant l'Agence des services frontaliers du Canada, à l’intersection de la Cathédrale et Saint-Antoine, au centre-ville.

«Aucune traversée n'est illégale», «Abolissez le ministère de la Sécurité frontalière et de la réduction du crime organisé», pouvait-on lire sur les pancartes des manifestants, assez bruyants pour se faire entendre.

«On associe migrants, on associe grande criminalité et ça, c'est irresponsable... Ça nous inquiète parce qu'aux États-Unis [...] on parle de 'enforcement', de force policière, qui a séparé des parents, des enfants. On a peur qu'au Canada, ça se produise», a expliqué le porte-parole des manifestants Frantz André.

En 2017, quelque 8000 Haïtiens sont entrés illégalement au Québec, ce qui représente 30% de tous les arrivants illégaux.

Les organisateurs de la manifestation soutiennent que le nombre d'Haïtiens qui voient leur demande d'asile acceptée a diminué drastiquement au cours des dernières années.

Dans la même catégorie