/news/culture

«Je pense qu’il ne m’en reste pas beaucoup» - Johanne Fontaine

TVA Nouvelles

Confusion, manque d’énergie et des jambes qui ne répondent pas: le redoutable cancer que combat Johanne Fontaine depuis 8 ans l’affecte de plus en plus.

«Ça s’appelle être en fin de vie», a lancé la comédienne dans une vidéo mise en ligne lundi soir sur sa page Facebook.

«Depuis lundi ou mardi dernier, je n’ai plus de jambes, je n’ai plus d’énergie, moi qui depuis 8 ans vous dis de danser votre douleur et votre cancer qui ne vous appartient pas», a-t-elle déclaré, appuyée sur une canne pour se déplacer.

Selon celle qui déjoue tous les pronostics depuis 2010, l’avenir se montre maintenant incertain.

«Un mois, deux mois, trois mois...je pense qu’il ne m’en reste pas beaucoup», a lancé la conférencière qui lutte contre un cancer incurable du côlon.

Si «mourir peut être long», Johanne Fontaine veut continuer d’être une source de lumière et d’espoir pour les gens qui la suivent sur les réseaux sociaux et lors de ses conférences.

«On va être ensemble pour traverser cette épreuve. Ça va me faire plaisir de vous donner du pep tant que j’en aurai», a ajouté la comédienne de 63 ans qui tente de demeurer sereine malgré la maladie.

La conférencière invite ses abonnés à apprendre à s’aimer avant qu’il ne soit trop tard et à cultiver leur sérénité.

Dans la même catégorie