/news/politics

Les libéraux ont hâte que Legault s’explique

 - Agence QMI

François Legault propose rien de moins que de la «magie» en promettant d’abaisser le fardeau fiscal tout en augmentant les services, estime le ministre des Finances.

Carlos Leitao réagissait aux propos du chef de la CAQ rapportés par le «Journal de Québec» mardi matin. «Je ne crois pas tellement à la magie, a-t-il lancé à l’entrée du conseil des ministres à Québec. Quand on promet des choses, il faut qu’elles soient bien attachées, il faut qu’elles soient bien livrées. De dire à tout le monde qu’on peut, en même temps, réduire les impôts, la charge fiscale, de façon significative et en même temps augmenter les dépenses : à mon avis, c’est un peu de la magie.»

En entrevue avec le «Journal de Québec», François Legault a promis d’abaisser le fardeau fiscal des Québécois au-delà de la baisse de taxe scolaire supplémentaire de 700 millions $ et de l’augmentation des allocations familiales pour les enfants. Ces nouvelles mesures, promet-il, seront dévoilées plus tard.

La déclaration de Carlos Leitao faisait écho à celle de plusieurs de ses collègues, qui ont dit avoir hâte d’entendre François Legault expliquer ses propositions lors de la campagne électorale. «Plus la campagne va commencer rapidement, plus la date-butoir qu’est l’élection va arriver, et plus les gens vont voir clair», a commenté le ministre de la Santé, Gaétan Barrette.

«Présentement, il ne donne pas de réponses à toutes ces affirmations plus ou moins gratuites qu’il fait, a renchéri le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Luc Blanchette. Il n’est pas capable des chiffrer. J’ai bien hâte qu’il puisse commencer à le faire.»

Campagne plus longue ?

Malgré tout, les ministres ont refusé mardi matin de confirmer le scénario d’un déclenchement hâtif de la campagne électorale. En vertu de la loi sur les élections à date fixe, le premier ministre peut dissoudre l’Assemblée nationale au plus tôt le 23 août, et au plus tard le 29 août.

Alors que la rumeur d’un déclenchement hâtif circule depuis quelques jours, le chef de la CAQ a affirmé sur Twitter, mardi, avoir hâte de débattre de ses propositions. «Des élections déclenchées plus tôt? Tant mieux!», a écrit François Legault.

«J’ai hâte de faire campagne avec ma formidable équipe, présenter nos idées aux Québécois et tourner la page sur 15 ans de gouvernement libéral. Quand vous voulez, M. Couillard.»

Dans la même catégorie