/news/law

Trois-Rivières

Retour en cour des présumés agresseurs d'un tatoueur

TVA Nouvelles

Deux hommes accusés dans une sordide histoire d'enlèvement, séquestration et agression d'un tatoueur étaient de retour en cour mardi au palais de justice de Trois-Rivières.

Carl Gervais et Kirt Gervais font face à de nombreuses accusations, dont voie de fait grave et agression sexuelle armée.

Les deux accusés sont respectivement le père et le frère d'un troisième accusés, Shawn Wesley Gervais, suspecté d'être le cerveau de cette violente attaque.

La victime, un tatoueur de Trois-Rivières, a eu une relation intime avec une cliente mariée. Celle-ci, qui entretenait une relation de couple ouvert, s'est plainte à son conjoint d'avoir eu l'impression d'être violée par son amant.

Shawn Gervais aurait ensuite planifié sa vengeance avec son père et son frère. Ils auraient tendu un guet-apens au tatoueur dans un hôtel de Trois-Rivières.

Ils l'auraient battu dans une chambre avant de l'emmener dans un secteur boisé près de l'autoroute 40 où il aurait à nouveau été violemment battu. L’homme aurait aussi subi une agression anale.

Abandonné nu et ligoté, le tatoueur aurait réussi à atteindre l'autoroute 40 où il a obtenu le secours de la Sûreté du Québec.

Le dossier de Kirt Gervais a été reporté au 12 septembre, date à laquelle Shawn Gervais doit également revenir en cour. Quant à Carl Gervais, il reviendra au palais de justice le 10 septembre.