/regional/troisrivieres/mauricie

Bénédiction de bolides du Grand Prix de Trois-Rivières

 - TVA Nouvelles

À la veille de la seconde tranche du Grand Prix de Trois-Rivières, des pilotes ont amené leurs bolides au Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap, jeudi, pour les faire bénir.

C'est l'Évêque auxiliaire et recteur du sanctuaire, Mgr Pierre-Olivier Tremblay, qui s’en est chargé.

«C'est un sport dangereux. L'idée est de faire confiance à un plus grand que soi. C'est une tradition ancienne, a-t-il confié. Des gens aiment faire bénir leurs chevaux, leur moto ou toutes sortes de véhicules régulièrement, ici, au sanctuaire.»

Comme beaucoup d'équipes n'ont pas encore fait leur entrée à Trois-Rivières, ce sont les voitures des Dumoulin en Nascar et en formule 1600 qui étaient à la cérémonie.

«Quand j'ai le temps, je viens me recueillir ici avec ma petite famille», a révélé Louis-Philippe Dumoulin, actuellement meneur du championnat de la série Nascar au Canada.

«C'est personnel pour moi, pour mon équipe, pour mes croyances», a-t-il ajouté.

Cette bénédiction permet d'établir un pont entre deux grands évènements touristiques de région, soit le Grand Prix de Trois-Rivières et la Neuvaine Notre-Dame-du-Cap.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.