/news/currentevents

Rassemblement en Montérégie

Deux Hells en cavale pourraient refaire surface

Axel Marchand-Lamothe | Journal de Montréal

Deux Hells Angels activement recherchés depuis le mois d’avril pourraient se présenter à l’important rassemblement de motards de partout au pays prévu cette fin de semaine en Montérégie.

Daniel André Giroux et Stéphane Maheu, en cavale depuis l’opération Objection, pourraient risquer leur liberté pour rejoindre leurs « frères », d’après nos informations.

Maheu, 47 ans, est un « full patch » du chapitre South qui reçoit ces jours-ci le Canada Run à son repaire de Saint-Charles-sur-Richelieu. Giroux, qui a aussi 47 ans, avait pour sa part été promu au sein de l’organisation à Montréal quelque temps avant la frappe d’il y a quatre mois.

Le Canada Run est un événement obligatoire pour les membres en règle du groupe criminel.

« Nous demandons à la population d’ouvrir l’œil et de communiquer avec la Centrale d’information criminelle si un individu recherché est vu », s’est contenté d’aviser l’inspecteur Guy Lapointe, porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ), sans pouvoir confirmer les informations du Journal.

Les deux hommes sont recherchés pour leur participation à un vaste réseau de trafic de stupéfiants et pour gangstérisme.

Préparatifs

Jeudi, les premiers Hells ont convergé vers Saint-Hyacinthe, où la majorité loge. En tout, de 500 à 700 motards et sympathisants sont attendus.

Sur la propriété des motards à Saint-Charles-sur-Richelieu, les préparatifs allaient bon train pour recevoir les « convives ». Un grand chapiteau a été érigé au centre du terrain et des enseignes « Bikes only » ont été installées.

Plusieurs sympathisants arborant des t-shirts rouges « Support 81 », pour les lettres H et A des Hells Angels, aidaient à la mise en place ou à la sécurité du site. Des VUS faisaient la navette entre les différents hôtels et le repaire pour transporter certains membres.

Pression

La SQ avait promis de faire sentir sa présence. Des agents se sont relayés au coin du 4e Rang Nord pour intercepter des véhicules qui se rendaient au site de réunion en début de soirée.

Ils ont aussi contrôlé des convois de motocyclistes de l’Ouest canadien affichant les couleurs du club de hors-la-loi, en Abitibi notamment.

Coïncidence ou pas, l’Escouade régionale mixte Rive-Nord a également procédé à une perquisition au local d’un groupe de supporters, les Crazy Bastards à Sainte-Sophie, jeudi.

Plusieurs policiers doivent tenir des points de contrôle sur l’autoroute 20 vendredi.

Dans la même catégorie