/news/politics

Stratégie numérique

Éducation: 130 000$ pour quatre annonces depuis plus d’un an

Daphnée Dion-Viens | Agence QMI 

Simon Clark/Agence QMI

Le lancement du Plan d’action numérique en éducation, fin mai, a coûté plus de 28 000 $ aux contribuables québécois. Au total, ce sont au moins 130 000 $ qui ont été dépensés par Québec depuis plus d’un an pour des annonces en éducation.

C’est ce que révèlent des documents obtenus par «Le Journal de Québec», à la suite d’une demande d’accès à l’information faite par la Coalition avenir Québec.

Le 30 mai, le ministre de l’Éducation, Sébastien Proulx, annonçait en grande pompe le lancement de sa stratégie numérique en éducation, accompagnée de vidéos projetées sur écrans géants.

«Dépenseurs compulsifs»

«L’histoire se répète, lance le député caquiste Jean-François Roberge. Le ministre Proulx et les libéraux sont des dépenseurs compulsifs de fonds publics, pour paraître et bien paraître. Plus de 28 000 $ pour le dernier “show” de boucane du ministre sur la stratégie numérique, c’est tout à fait inacceptable.»

Les documents font état de dépenses de 27 746 $ pour ce lancement, mais d’autres factures restent à recevoir.

Il n’a pas été possible d’obtenir de commentaires à ce sujet auprès du ministère de l’Éducation.

Au total, Québec a consacré environ 130 000 $ depuis un peu plus d’un an pour des annonces en éducation.

Environ 62 000 $ ont été dépensés pour le lancement de la politique sur la réussite éducative, 28 500 $ pour le lancement de la politique de l’activité physique, du sport et du loisir, de même que 13 200 $ pour le lancement de la stratégie 0-8 ans.

De son côté, Jean-François Roberge assure que la situation serait bien différente si la CAQ était portée au pouvoir lors du prochain scrutin.

«Si jamais on me confie des responsabilités, c’est certain que je ne prendrai pas cette voie-là. On ne tombera pas dans des excès», affirme-t-il.

M. Roberge a toutefois tenu à préciser que de telles conférences de presse à grand déploiement pourraient être justifiées «peut-être une fois dans le mandat, s’il arrive quelque chose d’exceptionnel».

Quatre conférences de presse à grand déploiement:

Politique de l’activité physique, du sport et du loisir:

3 avril 2017

28 496 $

Politique sur la réussite éducative:

21 juin 2017

62 032 $

Stratégie 0-8 ans:

16 janvier 2018

13 174 $ (total provisoire, factures à recevoir)

Plan d’action numérique en éducation:

30 mai 2018

27 746 $