/news/techno

Galaxy Note 9

Samsung dévoile son nouveau téléphone intelligent

Agence France-Presse

L'équipementier électronique sud-coréen Samsung a dévoilé jeudi à New York son dernier modèle de téléphones, le Galaxy Note 9, alors qu'il fait face à un net ralentissement de ses ventes.

Toujours largement en tête des ventes de téléphones dans le monde, Samsung a néanmoins enregistré une baisse de 22% de son chiffre d'affaires lié aux supports mobiles au deuxième trimestre.

Une déconvenue qu'il a attribuée aux ventes décevantes de son modèle Galaxy S9, lancé en mars. L'intensification de la concurrence des équipementiers chinois, Huawei en tête, explique aussi ce ralentissement.

Le modèle Galaxy Note 9, présenté jeudi et qui sera disponible à la vente le 24 août, contient une série d'améliorations et de nouveautés.

Le fabricant a notamment renforcé la mémoire, avec une première version à 128 giga-octets, mais aussi une autre à 512 Go.

Il sera même bientôt possible d'y faire ajouter une extension, portant la capacité à un téraoctet (To), du jamais vu pour un téléphone.

Le géant sud-coréen a également amélioré les capacités de ses batteries, qui peuvent désormais tenir toute une journée sans être rechargées, affirme-t-il, quelle que soit l'utilisation qui en est faite.

Samsung a aussi développé les capacités du stylet, marque de fabrique du modèle Note.

Doté d'une connectivité Bluetooth il pourra être utilisé comme une télécommande, permettant notamment de déclencher le téléphone à distance pour prendre une photo.

Le premier fabricant mondial de puces mémoires a aussi gonflé les performances de son dernier modèle pour les jeux vidéo.

Pour attirer les amateurs de jeux, il s'est assuré l'exclusivité temporaire sur téléphone du jeu du moment, Fortnite.

Selon plusieurs médias spécialisés, le Galaxy Note 9 devrait être le téléphone grand public le plus cher au monde, dans sa version 512 Go.

Son prix sera de 1250 dollars aux États-Unis, contre 1000 dollars pour la version 128 Go, soit plus que l'iPhone X dans sa version 256 Go, vendu autour de 1150 dollars.

«Il n'y a rien de radical là-dedans», a réagi Avi Greengart, analyste au sein du cabinet GlobalData, au sujet des nouveautés du Galaxy Note 9.

«C'est un téléphone très cher, qui pourra attirer les consommateurs à la recherche d'un téléphone Android haut de gamme, mais qui ne poussera vraisemblablement pas les gens à envisager d'acheter un Note pour la première fois», a-t-il ajouté.

Pour lui, les changements opérés par Apple sur l'iPhone X par rapport aux modèles antérieurs étaient plus importants et ont justifié son prix aux yeux des inconditionnels de la marque à la pomme.

«Samsung a fait ce qu'il avait à faire», a estimé, pour sa part, Patrick Moorhead, analyste et fondateur du cabinet Moor Insights.

Pour lui, les nouveautés présentées par l'équipementier sont «très distinctes» des caractéristiques de ses concurrents et démarquent le Note 9 bien davantage que le S9.

Lors de la présentation, Samsung a également montré sa première enceinte aux fonctions d'assistant virtuel, un marché sur lequel le Sud-Coréen était jusqu'ici absent.

Pour Patrick Moorhead, «Samsung devait faire quelque chose» dans ce domaine.

«Aux États-Unis, Alexa (d'Amazon) et Google Assistant sont très implantés», a-t-il dit, «donc ça pourrait être compliqué, mais c'est moins le cas dans le reste du monde.»