/sports/homepage

Coupe Rogers

Halep, Stephens, Svitolina et Barty dans le carré d'as

Agence QMI

La Roumaine Simona Halep a démontré, vendredi soir au stade IGA, pourquoi elle trônait au sommet du classement de la WTA en prenant la mesure de Caroline Garcia en deux manches de 7-5, 6-1 en quarts de finale de la Coupe Rogers.

La première manche a été chaudement disputée alors que les deux joueuses ont multiplié les longs échanges. Elles ont toutes les deux connus des ennuis à leur premier tour au service voyant leur rival s’en emparer, mais les choses se sont replacées par la suite.Il a fallu attendre que ce soit 5-5 avant de voir un autre bris de service et c’est Halepqui l’a obtenu pour se donner une chance de servir pour la manche.

Après avoir raté sa première balle de set, elle a concrétisé.Garcia, sixième joueuse mondiale, n’a pas été dans le coup lors de la deuxième reprise. La Roumaine a subtilisé le service de son adversaire lors des troisièmes et cinquièmes jeux pour mener 4-1. Elle n’a plus jamais regardé derrière par la suite.

Svitolina avance

L’Ukrainienne Elina Svitolina a été la dernière joueuse, vendredi soir au stade IGA, à se qualifier pour les demi-finales de la Coupe Rogers de Montréal en disposant de la Belge Élise Mertens en deux manches de 7-5 et 6-3.

Svitolina, cinquième joueuse mondiale, a remporté un festival de bris de service alors que les deux joueuses se sont emparées du service de l’autre à sept occasions lors de la première manche.
Mertens, 15e au classement de la WTA, était d’ailleurs au service pour forcer le bris d’égalité lors du premier set, mais Svitolina lui a coupé l’herbe sous les pieds.

Ce fut tout à fait le contraire lors du second set tandis qu’un seul bris fut enregistré. Svitolina menait 4-3 quand elle a profité d’une balle de bris pour se donner une chance de servir pour le match.

Après avoir raté deux balles de match, elle a concrétisé son triomphe à sa troisième occasion. En demi-finale, elle retrouvera l’Américaine Sloane Stephens, troisième joueuse mondiale.
 

Stephens dominante

L’Américaine Sloane Stephens, troisième raquette mondiale, n’a pas tardé à s’imposer lors de son quart de finale en simple, vendredi après-midi, sur le court central du Stade IGA.

Stephens a ainsi battu la Lettone Anastasija Sevastova, 19e au monde, par un pointage de 6-2 et 6-2.

Logiquement reconnue pour son titre majeur obtenu aux Internationaux des États-Unis en 2017, Stephens avait aussi bien fait à la Coupe Rogers de Toronto, l’an dernier, s’inclinant en demi-finale contre la Danoise Caroline Wozniacki. À nouveau dans le carré d’as à Montréal, elle a maintenant l’occasion de faire encore mieux advenant une autre victoire.

«Je pense qu’on peut établir que le Canada est une bonne place pour moi», a déjà statué l’Américaine, durant son point de presse.Stephens avait aussi témoigné son amour pour le Canada à la foule lors de son entrevue sur le court central au terme du match.

Ashleigh Barty continue de se faire un nom

L’Australienne Ashleigh Barty, 15e tête de série à la Coupe Rogers et 16e raquette mondiale, s’est qualifiée pour les demi-finales, vendredi à Montréal, en disposant de son adversaire néerlandaise Kiki Bertens en deux manches de 6-3 et 6-1.

Barty, 22 ans, continue de se faire un nom sur la scène internationale. Plusieurs amateurs de tennis du Québec avaient d’ailleurs fait sa connaissance le mois dernier, au tournoi de Wimbledon, quand elle avait éliminé Eugenie Bouchard au deuxième tour. Elle affrontera Simona Halep en demi-finale.


 

 

Dans la même catégorie