/news/society

Nouvelle étude

Ils blessent leur animal de compagnie pour obtenir des opioïdes

TVA Nouvelles d'après CNN

Une nouvelle étude révèle que des individus aux prises avec une dépendance aux opioïdes sont prêts à tout pour obtenir une dose...même si cela implique des blessures à leur animal de compagnie.

Selon des chercheurs du campus médical CU Anschutz, dans l’État du Colorado, les accros aux opioïdes blessent leurs propres animaux, et parfois même certains ne leur appartenant pas, pour combler leur manque.

«Ce n’est pas une enquête systématique au sens classique du terme en recherche, mais c’est suffisant pour nous montrer qu’il y a un problème», explique le Dr Lee Newman, qui décrit ses travaux comme un «wake up call».

En réponse à ce triste phénomène, l’université américaine a donc mis au point un cours à distance pour permettre aux vétérinaires de détecter les cas problématiques. On y aborde l’ampleur du problème, le rôle des professionnels de la santé animale pour y remédier et les meilleures stratégies pour en venir à bout.

Selon un vétérinaire de la région, cette situation persiste depuis un moment déjà.

«Ils reconnaissent les médicaments tout de suite. Ils connaissent tous leurs noms. Ils connaissent la posologie. Ils affirment aussi ne pas venir d’ici et d’avoir besoin de la drogue en énorme quantité», explique Dr. Kevin Fitzgerald, qui pratique dans la ville d’Aurora.

Selon lui, les vétérinaires ont du rattrapage à faire pour contrer le phénomène et doivent agir comme dernière ligne de défense pour le contrer. C’est pourquoi sa clinique a mis en place des procédures précises pour détecter les cas à problèmes.

«Nous nous assurons à ce que chaque animal passé un examen médical pour s'assurer qu'il a vraiment un problème avant de prescrire une petite quantité de médicaments, et ce, sans possibilité de renouvellement automatique», explique Dr Kevin Fitzgerald.

Dans la même catégorie