/news/society

Nunavut

La photo d’un jeune Inuit avec un béluga qu’il vient de tuer crée l’émoi

Agence QMI

Capture d'écran Twitter: @albertnetser

La photo d’un jeune Inuit du Nunavut publiée par son père sur Twitter, au début de la semaine, le montrant en train de poser fièrement devant son premier béluga capturé, a suscité de multiples commentaires d’internautes, favorables et défavorables.

«Mon fils Nangaat a pris son premier béluga aujourd'hui, a écrit Albert Netser sur son compte Twitter. Regardez son sourire.»

Le message avait récolté plus d’une centaine de commentaires vendredi et plus de 130 retweets, ainsi que plus de 1600 mentions «J’aime».

«Dégoûtant», a écrit un internaute, alors qu’un autre disait: «Honte à vous!». «Chasser des espèces en voie de disparition n’est pas une chose à célébrer», peut-on lire également dans les commentaires.

En réponse à ces messages désapprobateurs et à d’autres personnes intéressées à en apprendre davantage sur la vie des Inuits, Albert Netser a expliqué dans de nombreux micromessages comment la chasse aux bélugas fait partie du mode de vie traditionnel de son peuple et comment la baleine capturée par son fils a pu nourrir plusieurs personnes de sa communauté de Rankin Inlet, sur la côte ouest de la baie d’Hudson.

Il a en outre publié des photos montrant des personnes, dont son fils, en train de préparer de la nourriture à partir des restes du béluga, des saucisses, notamment, faites avec les intestins de l’animal.

Si l’affichage du message montrant la fierté de Nangaat a attiré nombre de messages négatifs, beaucoup d’internautes l’ont félicité.

«Félicitations pour ça!!! C'est un exploit vraiment génial et je pense qu'il a un sourire adorable! J'espère qu'il est fier de lui pour un tel exploit!», a écrit un abonné de Twitter.

«Félicitations! Les pratiques ancestrales ne doivent jamais être oubliées, dans aucune culture», a écrit un autre.

Dans la même catégorie