/news/culture

«Hier encore»

Maxime Girard présente sa deuxième création

Kate Tremblay | TVA Nouvelles

Cinq ans après l'accident de travail qui l'a rendu tétraplégique, l’artiste de cirque Maxime Girard présente sa création «Hier encore» à Dolbeau-Mistassini, d’où il est originaire.

De son propre aveu, Maxime Girard commence à reprendre goût à la vie. La conception de son second spectacle de cirque, présenté jusqu’au 17 août à Dolbeau-Mistassini, l’a motivé.

«J'ai toujours dit que j'aurais préféré mourir lors de l'accident. Mais pour la première fois, je pense que ça valait la peine de continuer», a affirmé Maxime Girard.

Il ne peut plus compter sur ses prouesses corporelles pour captiver le public depuis qu'il s'est cassé le cou lors d'un entraînement en 2013. Il mise plutôt sur son imagination pour s'accrocher à la vie et transmettre sa passion.

Onze artistes de renommée internationale prennent part à la production «Hier encore», qui sert d’activité de financement à la Fondation 33, un organisme venant en aide aux victimes de traumatisme de la moelle épinière.