/regional/montreal/monteregie

Espèce menacée

Naissance d’un condor des Andes au Zoo de Granby

Agence QMI 

Le Zoo de Granby a accueilli un nouveau pensionnaire, puisqu’un petit condor des Andes est sorti de sa coquille il y a quelques jours. La naissance de cette espèce menacée met fin à plusieurs années de tentatives de reproduction infructueuses.

Les parents, qui forment un couple depuis 2002, sont arrivés au Zoo de Granby en 2010. La femelle et le mâle sont âgés respectivement de 18 et 29 ans. Il s’agit de leur premier poussin.

 

Ces deux oiseaux sont l’un des trois couples ayant réussi à se reproduire sur les 21 couples désignés pour la reproduction par les spécialistes de cette espèce menacée.

Le condor des Andes, que l’on retrouve tout le long de la côte ouest de l’Amérique du Sud, est en danger de disparition dans son milieu naturel. La population est en déclin, entre autre à cause de l’ingestion de proies intoxiquées par les pesticides et la perte d’habitat.

Ils peuvent se reproduire jusqu’à 50 ans, mais ne produisent qu’un œuf tous les deux ans.

«Étant donné la précarité de l’œuf, le couple participe activement à la couvaison, ne laissant l’œuf que très rarement à découvert. Au Zoo de Granby, une boîte avec un fond sablonneux leur a été offerte avec un abri. Suite aux recommandations du Plan de survie des espèces, toutes les mesures ont été mises en place pour favoriser la reproduction. Les deux parents ont couvé l’œuf à tour de rôle depuis l’éclosion, l’intérêt ne s’est jamais estompé», peut-on lire dans un communiqué.

Le poussin, un mâle, devrait rester avec ses parents pour une période de presque deux ans.

À l’âge adulte, ce charognard peut atteindre un poids de 15 kilos et une envergure d’ailes de plus de trois mètres.

Il ne s’agit pas de la première naissance de l’année au Zoo de Granby: le 23 juillet dernier, le parc zoologique a accueilli un bébé colobe, et à la mi-juin, une femelle léopard a donnée naissance à un petit.