/news/currentevents

Possible triangle amoureux

Agression à Verdun: la victime purgeait une peine de prison à domicile

Laurence Houde-Roy | Journal de Montréal  

L’homme de 54 ans qui a été poignardé dans un appartement de la 1re avenue à Verdun vendredi soir purgeait une peine de prison à domicile et aurait brisé ses conditions pour se rendre à l’endroit où il a été blessé.

L’homme dont l’identité n’est pas encore connue avait un casier judiciaire et était confiné à domicile dans son appartement de la rue Galt, près de la rue de Verdun. Il ne pouvait sortir que pour le travail.

Même si les événements ont possiblement eu lieu sur la 1re avenue, la victime a été trouvée dans son logement par les policiers vers 22 h 45, avec d’importantes blessures au haut du corps, probablement causées par une arme blanche.

Triangle amoureux ?

Deux hommes de 21 et de 51 ans ainsi qu’une femme de 27 ans ont été arrêtés en lien avec l’agression. Ils ont été conduits en centre de détention et ont été rencontrés samedi par des enquêteurs du SPVM afin de déterminer leur niveau d’implication.

La victime est connue des policiers et refuserait de collaborer à l’enquête. L’homme avait déjà brisé ses conditions par le passé.

Ancien chef cuisinier originaire d’Argentine, il travaille comme agent de nettoyage dans les rues du centre-ville, selon les informations obtenues par Le Journal.

Selon la police, l’altercation pourrait être liée aux stupéfiants. Une connaissance de la victime a toutefois indiqué au Journal qu’un triangle amoureux pourrait être à l’origine de l’histoire.

La femme de 27 ans arrêtée par la police serait l’ex-petite amie de la victime. Les deux n’étaient plus en couple depuis un mois. L’homme aurait eu du mal à l’accepter.

L’Argentin était dans un état dépressif depuis la fin de sa relation, selon la connaissance.

« Je pense qu’il a freaké, il a peut-être voulu se venger », a-t-il mentionné en laissant entendre que la femme avait un nouveau conjoint.

La victime est décrite comme quelqu’un d’intelligent, de sociable, qui aimait les voyages.

L’homme a été conduit à l’hôpital dans un état sérieux, mais stable, selon le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). Il serait toutefois hors de danger.

Des chiens de l’unité canine du SPVM ont été déployés sur les lieux de l’événement pour aider à retracer les suspects et à retrouver l’arme du crime.

– Avec l’Agence QMI

Dans la même catégorie