/sports/homepage

Coupe Rogers à Toronto

Une première finale en Masters 1000 pour Stefanos Tsitsipas

Agence QMI

La jeune sensation du tennis grec Stefanos Tsitsipas a accédé à la finale de la Coupe Rogers de Toronto, samedi, en prenant la mesure de Kevin Anderson 6-7(4), 6-4 et 7-6(7).

Les deux joueurs se sont livré un duel sans merci, qui aura duré plus de 2 h 45 min.

Le Grec, qui pointe au 27e rang mondial, s’est ainsi payé un quatrième joueur du top 10 après avoir éliminé coup sur coup Dominic Thiem (7e), Novak Djokovic (9e), Alexander Zverev (2e) et maintenant Anderson (6e).

«Quatre victoires contre des joueurs du top 10, je n’imaginais pas être en mesure de faire ça dans un seul tournoi, a affirmé le vainqueur à la suite de son match. Je ne sais pas si j’ai été chanceux, mais d’une façon ou d’une autre, j’ai joué contre eux et je les ai battus. Il s’agit d’un grand accomplissement pour moi.»

En fin de match, Tsitsipas a obtenu deux balles de match lors du bris d’égalité, mais Anderson a trouvé le moyen de s’en sortir. Le Sud-Africain a finalement donné la victoire à son adversaire avec une faute directe lors du 16e point du bris d’égalité.

Le match a été principalement marqué par des dominations au service de part et d’autre. L’unique bris a été réalisé par Tsitsipas lors de la seconde manche.

Le jeune homme de 19 ans a cependant sauvé quatre balles de bris.

«Mon service m’a sauvé, a expliqué Tsitsipas. J’ai trouvé le moyen de sauver tellement de balles de bris aujourd’hui [samedi].»

La foule à Toronto a visiblement adopté Tsitispas et l’encourage avec force depuis le début du tournoi. Pour le principal intéressé, il s’agit d’une source de motivation supplémentaire.

«J’apprécie tellement mes moments sur le court avec la foule. C’est un facteur important [dans ses victoires]. Elle m’a tellement aidé à gagner tous mes matchs. J’ai l’impression de jouer en Coupe Davis et tout le monde est derrière moi.»

Malgré la défaite, Anderson a préféré voir le verre à moitié plein.

«Je suis vraiment déçu d’avoir perdu un match aussi intense, mais j’ai réellement bien joué. Je me suis créé des chances et il [Tsitsipas] a simplement joué du meilleur tennis quand ça comptait. Je lui donne l’ensemble du crédit», a dit le finaliste du dernier tournoi de Wimbledon.

Tsitsipas célébrera son 20e anniversaire, dimanche, en tentant de remporter un premier titre de Master 1000 en affrontant le vainqueur de l’autre demi-finale opposant l’Espagnol Rafael Nadal et le Russe Karen Khachanov.

Il a participé à une seule autre finale en carrière, c’était en avril dernier dans un tournoi ATP 500 présenté sur terre battu à Barcelone. Il faisait face à un certain Rafael Nadal et il avait alors baissé pavillon en deux manches de 6-2 et 6-1.