/news/world

Baltimore

La vidéo d'un policier qui brutalise un homme devient virale

TVA Nouvelles d'après CNN

Un policier de Baltimore a été suspendu par son service après qu’une vidéo le montrant frapper à plusieurs reprises un homme soit devenue virale aux États-Unis.

L’homme dans la vidéo, identifié comme étant Dashawn McGrier, est soigné dans un hôpital de la région pour ses blessures. Sa famille, elle, réclame que justice soit rendue.

«J’étais en colère, je pleurais et j’étais blessée», indique la sœur de McGrier, Shantel Allen.

Le chef intérimaire de la police de Baltimore, Gary Tuggle, s’est dit secoué par les images dans un communiqué. On apprend dans ce dernier que le policier impliqué, dont le nom n’a pas été dévoilé, est à l’embauche du service depuis près d’un an et qu’il a été suspendu le temps qu’une enquête interne soit effectuée.

Dans la vidéo, on voit l’officier discuter avec McGrier avant de se projeter sur lui pour lui servir une série de coups de poing au visage, l’immobilisant finalement au sol après l’avoir envoyé contre des escaliers en béton.

Le service de police compte réviser les bandes vidéos tirées des caméras de surveillance corporelles des deux policiers mêlés à l’incident.

Le deuxième policier n’a pas été identifié lui non plus. Dans la vidéo, on peut le voir mettre les mains sur le bras de McGrier, sans empêcher son collègue de lancer ses coups de poing.

«Le niveau de force utilisé par ce policier n’était pas nécessaire», estime la sœur.

Selon la police, l’un des officiers connaissait McGrier. C’est lorsqu’un d’eux aurait demandé à l’homme ses cartes d’identité que la bataille se serait amorcée.

Un témoin de la scène affirme que les policiers n’ont pas agi de façon éthique.

«Tout ça s’est passé tellement rapidement, mais c’était clair. Stevie Wonder aurait pu voir que la police était trop agressive», raconte Terry Williams.

La mairesse Catherine Pugh a également qualifié les images de «dérangeantes» et demande des réponses.

Dans la même catégorie