/news/world

Faune marine

Une orque met fin au deuil de son petit après plus de deux semaines

Agence QMI

J35, une orque du Pacifique dont les images la montrant en train d'empêcher le corps de son petit de sombrer au fond de l'océan ont fait le tour du monde, a mis fin à son deuil après plus de deux semaines.

La maman orque avait donné naissance à un baleineau femelle le 24 juillet dernier, qui est cependant décédé quelques heures après être venu au monde, près de Victoria, en Colombie-Britannique.

Or, l'orque surnommée Tahlequah s'est ensuite échinée à pousser vers la surface de l'eau, sans relâche, le corps de son petit, négligeant ainsi de s'alimenter ou de prendre du repos.

Tahlequah a finalement été observée et photographiée samedi en train de chasser un banc de saumons en compagnie de ses congénères, dans le détroit de Haro, entre l'île de Vancouver et l'île San Juan.

«L'épreuve de J35, qui a transporté son baleineau mort pendant au moins 17 jours et sur une distance de 1000 miles (1610 km), est terminée, Dieu merci», a réagi Ken Balcomb, du Centre de recherche sur les baleines, en partageant la nouvelle sur la page Facebook de l'organisme.

La mère semble être en bonne santé et ne pas conserver de séquelles de ce long deuil. Notamment, aucune marque de blessure n'a été observée sur sa tête et l'animal semblait «fringant» au moment de chasser.

Alors que des deuils similaires d'une semaine ont déjà été observés chez des dauphins et baleines, Tahlequah semble avoir établi un nouveau record en transportant son petit pendant deux semaines et demie.

Les orques de la région s'étendant de Seattle à Vancouver se trouvent en danger d'extinction, alors qu'aucune naissance viable n'a été répertoriée depuis trois ans. Au cours des deux dernières décennies, 75 % des baleineaux sont morts peu après leur naissance, a expliqué le Centre.

Les spécialistes attribuent ce phénomène à la raréfaction du saumon royal (ou saumon Chinook), une variété de saumon du Pacifique également menacée d'extinction qui se trouvait à être la principale proie des orques.

Dans la même catégorie