/news/currentevents

L'homme armé qui a causé la fermeture de l'autoroute 440 s'est rendu

Agence QMI 

Un homme armé qui a ouvert le feu vers une voiture de police a généré un véritable branle-bas de combat sur l'autoroute 440, à Laval, en tenant en haleine les policiers mardi après-midi pendant un peu plus d'une heure.

L'opération s'est déroulée à la hauteur de l'autoroute 440 et du boulevard des Laurentides. L'autoroute et le boulevard ont été complètement fermés à la circulation, dans les deux directions.

La police a commencé à recevoir des appels vers 15 h 10 provenant d'automobilistes signalant qu'un homme avec une arme longue équipée d'un télescope était débarqué de sa voiture sur le viaduc du boulevard des Laurentides, qui surplombe l'autoroute 440. Des policiers ont été rapidement déployés pour confirmer ces informations et évacuer les automobilistes du secteur.

 

Selon des informations obtenues par TVA Nouvelles, le suspect était en possession de deux armes à feu, dont une arme longue. Il a tiré au moins un coup de feu vers une voiture de police, sans atteindre personne.

L'homme au cœur de l'événement s'est finalement rendu aux policiers après une période de négociation. Il a été maîtrisé et menotté à 16 h 35, a annoncé la police de Laval.

 

Le corps policier n'a pas expliqué les motivations du forcené, se limitant à dire qu'il s'agit d'un homme qui serait dépressif. Le suspect aurait tenu des propos menaçants pour lui-même et pour autrui.

L'homme a été conduit à l'hôpital, où il demeurait sous surveillance mardi soir. Il devrait éventuellement faire face à des accusations.

Congestion

L'opération policière a causant d'importantes perturbations sur les routes du secteur, alors que les policiers ont dû ériger un périmètre de sécurité et évacuer les automobilistes. Des camions ont notamment été utilisés pour bloquer complètement l'accès aux voies de circulation rapide, selon des photos de témoins.

Jean-Charles Gingras, un témoin de l'événement qui était aux premières loges pour assister à l'opération, a dû abandonner sa voiture pour évacuer les lieux à pied. «Les policiers nous ont demandé de sortir de nos véhicules et d'aller nous cacher derrière d'autres [camions de] 53 pieds qui étaient plus loin. [...] Il y a des enfants qui étaient là et qui pleuraient. Naturellement, tout le monde était un peu inquiet», a-t-il confié en entrevue à TVA Nouvelles.

La police de Laval et le ministère des Transports ont tous deux recommandé aux automobilistes d'éviter le secteur.

L'intervention policière, en pleine heure de pointe, a généré d'importants bouchons de circulation, le trafic s'étirant sur plusieurs kilomètres sur l'autoroute 440 et les routes environnantes.

La Société de transport de Laval a aussi indiqué que «des retards sont à prévoir sur l'ensemble des lignes touchant le boulevard des Laurentides». L'organisme a invité sa clientèle à contacter son Centre contact clients pour avoir plus d'information sur les possibilités de déplacements.