/regional/montreal/montreal

Société des ponts Jacques-Cartier et Champlain

Effondrement en Italie: le pont Champlain est sécuritaire, plaide son gestionnaire

Agence QMI

GEN-GRUE-PONT-CHAMPLAIN

JOEL LEMAY/AGENCE QMI

La Société des ponts Jacques-Cartier et Champlain (SPJCC) a tenu à rassurer la population, mercredi, au lendemain de l'effondrement d'un pont autoroutier à Gênes, en Italie, qui a fait au moins 39 morts.

Le pont Champlain, traversé par quelque 60 millions de véhicules annuellement, est stable, sécuritaire et fait l'objet d'une surveillance constante, a assuré la Société dans un communiqué.

Le pont, inauguré en 1962, a subi une dégradation prématurée causée par la corrosion. Cet état de délabrement a d'ailleurs amené le fédéral à construire un nouveau pont Champlain, qui doit être livré en décembre prochain.

En attendant, les équipes de la SPJCC ont installé des treillis sur les 100 poutres de rive du pont et ont renforcé 31 des 39 chevêtres des piles du pont avec des supports externes. Les huit chevêtres restants seront renforcés d'ici la fin septembre. Également, 335 capteurs ont été installés sur le pont pour surveiller la structure et détecter tout comportement inhabituel, a énuméré la Société.

«Depuis que nous déployons notre programme de renforcement des poutres et des chevêtres, les capteurs qui permettent une vigie en continu du comportement de cet ouvrage, nous indiquent que le pont Champlain est très stable», a expliqué Glen P. Carlin, ingénieur et Premier dirigeant de la SPJCC, en précisant que des inspections sont aussi réalisées tous les trimestres.

Dans la même catégorie